Prévisions BCE : Le point sur les anticipations de 7 grandes banques pour la réunion de la BCE de ce jeudi 26 octobre 2017

L’événement le plus important de la semaine, la réunion de la a BCE, aura lieu ce jeudi. A cette occasion, vous retrouverez ci-dessous les prévisions de 7 grandes banques :

Barclays : La banque anticipe que la BCE va annoncer une extension du QE de 9 mois, accompagnée d’une réduction du montant mensuel des achats d’actifs, de 60 Mds EUR à 30 Mds EUR. La banque estime cependant que d’autres extensions seront annoncées plus tard, et que le QE ne se terminera pas avant fin 2018 au final, date à laquelle la BCE devrait procéder à une première hausse des taux selon Barclays.

Morgan Stanley : MS anticipe l’annonce d’une extension du QE jusqu’à septembre 2018 (9 mois), assortie d’une baisse du montant mensuel des achats d’actifs à 30 Mds EUR. La banque estime également que la BCE laissera la porte ouverte à de futures extensions.

UBS : La banque anticipe une extension du QE jusqu’à septembre 2018, et réduction des achats d’actifs mensuels à 30 Mds EUR, en laissant la porte ouverte à de futures extensions, en fonction de l’évolution des données économiques. La BCE devrait également préciser qu’elle se tient prête à augmenter de nouveau le montant des achats d’actifs en cas de choc négatif. En ce qui concerne les taux, UBS s’attend à ce que la BCE continue d’affirmer que les taux resteront au plus bas « bien après la fin du QE ».

ING : ING s’attend de son côté à une extension du QE jusqu’à fin 2018, pour un montant mensuel des achats d’actifs réduit à 25 Mds EUR, ce qui devrait selon elle occasionner une réaction haussière de EUR/USD avec un objectif potentiel à 1.20.

Nordea : La banque anticipe une extension du QE d’au moins 6 mois (contre 9 mois anticipés pour la plupart des banques), assortie d’une réduction des achats d’actifs mensuels à 30 Mds EUR. La banque souligne que même si une réaction à court terme haussière de EUR/USD ne peut être exclue, l’Euro tend généralement à faiblir dans les jours après l’annonce d’une extension du QE.

HSBC : Comme Nordea, Barclays anticipe une extension de seulement 6 mois, mais table sur une réduction du montant des achats d’actifs moins importante que les autres banques, à 40 Mds EUR.

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre + 9 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>