EUR/USD : Le Dollar reste faible face à toutes les monnaies et particulièrement face à l’Euro

Le Dollar est faible et pas seulement face à l’Euro.

Il est clair que l’Euro, de part la politique monétaire très accommodante de la BCE (qui fait marcher la planche à billets depuis plusieurs années. 80 Mds par mois, puis 60 Mds et désormais 30 Mds), n’est pas à l’origine de la vigueur de EUR/USD. C’est du côté du Dollar qu’il faut chercher l’origine du mal.

L’évolution du Dollar Index en est la preuve. Il a perdu près de 10 % en 2017. C’est la plus forte chute annuelle depuis 2003 !

Nous sommes de retour autour de 92, au plus bas depuis fin Septembre alors que nous étions en fin d’année 2016 au plus haut depuis 14 ans.

EUR/USD a gagné 14 % en 2017.

Que va-t-il faire en 2018 ? Cela dépendra peut être de la FED et du rythme de hausse de son taux directeur. Si l’inflation ralentit davantage, il faut s’attendre à ce que la FED vire de bord et cela pourrait fortement faire monter le cross. Mais ce scénario n’est vraiment pas d’actualité. Il faudra regarder néanmoins ce qu’il se dira dans les minutes de la FED Mercredi.

Autre événements à surveiller cette semaine : le rapport ADP, le rapport NFP. Nous n’aurons probablement pas beaucoup de volatilité d’ici 14h30 Vendredi.

En attendant, le cross va probablement voguer autour de 1.20.

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSD H4 (01-01-2018 1735)

Ce graphique a été réalisé avec la plateforme de trading TradingStation 2 fournie par FXCM France.

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. Demetan says

    Bonjour,
    Etes vous sur que le QE n’est pas à l’origine de la vigueur de EUR/USD ? on a pourtant connu un plus bas pendant la periode a 80M et des le passage a 60M, la paire a remonte a 1.20… alors avec le nouveau passage a 30M, n’allons nous pas touchers les 1.30 voire 1.40 , niveaux d’avant QE ?

  2. Teterel says

    Bonjour Demetan,

    Cela pèse dans la balance. Le marché semble se focaliser sur le fait que la BCE stoppe sa politique accommodante plutôt que sur la divergence monétaire actuelle. Les marchés ont tendance à trader le futur…

    C’est donc aussi un facteur mais je ne pense qu’il soit directement à l’origine de la hausse de l’Euro. On a bien vu lors de la dernière conférence de presse de Mario Draghi que EUR/USD a reculé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 × = quinze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>