PETROLE : Le baril de WTI respire juste en-dessous de 65 $ avant la décision de Trump concernant l’Iran

Le baril de WTI s’est rapproché de 65 $ mais s’est rétracté avant de pouvoir aller tester ce seuil où semblent se trouver quelques intérêts vendeurs ou plutôt des prises de bénéfices. Le baril de Londres a lui brièvement franchi la barre des 70 $

Le baril reprend son souffle après un rallye assez puissant depuis la fin de l’année dernière qui s’est bonifié grâce à 6 semaines consécutives de baisse des stocks US à Cushing. Nous en sommes à 6 séances de hausse du prix du baril sur 8 jours.

Le facteur fondamental qui aide aussi les cours à faire une pause est à trouver du côté de la Chine qui a abaissé ses importations de brut à un peu moins de 8 millions de barils (-12 %) au mois de Décembre. Notons en passant que la Chine est le premier importateur de pétrole mondial. L’empire du milieu à acheté en moyenne 8.41 M de barils par jour en 2017. +10 % par rapport à 2016, c’est plus que les Etats-Unis. Jusqu’à quand la Chine va accepter de payer en Dollars et non en yuans alors que c’est elle le principal client… ?

A suivre dans la journée, la décision de Donald Trump à propos des sanctions visant l’Iran. Si Donald Trump refuse de réimposer des sanctions, il pourrait redonner un peu d’élan aux prix.

Le recul actuel est une respiration de marché qui pourrait perdurer jusqu’à la semaine prochaine. La tendance de fond haussière reste à privilégier. Achetez sur les creux.

  • Graphique WTI journalier

USOil D1 (01-12-2018 1614)

Ce graphique a été réalisé avec la plateforme de trading TradingStation 2 fournie par FXCM France.

 

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.