PETROLE : Le prix du baril est au plus haut depuis 2014 malgré les prévisions en hausse pour la production de pétrole US

Le prix du baril continue sa marche en avant et grimpe au-dessus de 63.40$, au plus haut depuis Décembre 2014.

La hausse pourrait encore se développer si jamais les stocks de pétrole brut US cet après-midi font état d’une nouvelle baisse marquée des réserves. Le consensus table sur un recul de 3.75 M de barils de brut et une hausse de 2.25 M de barils de produits distillés cette semaine.

Les chiffres (peu fiables) de l’API (American Petroleum Institute) ont fait état hier d’une chute hebdomadaire de 11 millions de barils !

Notons que le marché a ignoré les prévisions de production de l’EIA (Agence Américaine d’information sur l’énergie) qui prévoient plus de 10 M de barils par jour en 2018 et plus de 11 M en 2019. C’est plus que la production de l’Arabie Saoudite ou de la Russie, les deux piliers de l’accord de baisse de la production forgé en 2016 et qui a été renouvelé en Novembre dernier jusqu’à la fin de l’année 2018.

Pour le moment, la combinaison des restrictions de l’OPEP, le déclin dans les stocks de brut US, le climat inhabituellement froid dans de larges parties des États-Unis et des développements géopolitiques continuent de pousser le prix du baril à la hausse.

Nous restons d’avis que ce mouvement haussier devrait perdurer à moyen terme.

  • Graphique WTI journalier

USOil D1 (01-10-2018 1610)

Ce graphique a été réalisé avec la plateforme de trading TradingStation 2 fournie par FXCM France.

 

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 − trois =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>