PETROLE : Le prix du baril se stabilise proche du pic à 62 $

Le marché du pétrole est dans l’ensemble sans direction mais consolide les récents gains de fin d’année derrière. Mais pour le moment, il n’y a pas d’impulsions.

Le recul du Dollar depuis l’ouverture est probablement ce qui empêche le prix du baril de monter. En effet, EUR/USD a touché la borne haute de ce qui pourrait se transformer en large canal de consolidation. Et comme chacun sait, le Dollar et le pétrole ont une corrélation inverse.

Les cours restent portés par la contestation en Iran, la baisse des stocks (mondiaux de pétrole) et la vague de froid aux États-Unis, ainsi que le fait que l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et la Russie maintiennent un haut niveau de respect des accords de limitation de la production. Le seul grain de sable dans la machine, c’est la hausse de la production US.

Concernant l’Iran et le fait que Israël, l’Arabie Saoudite et les États-Unis soient prêts à tout pour renverser le pouvoir en Iran, gardez un bon œil sur la suite. Le pays des Mollahs n’avait pas fait face à une telle contestation populaire (probablement attisée par les services secrets étrangers) depuis 2009 voire depuis 1979 lorsque le Shah, marionnette de la CIA, a été renversé. Gageons que cette vindicte populaire forcera les religieux à moderniser la société et notamment en traitant les femmes d’égal à égal…

Mais apparemment, les choses se sont tassées en Iran, ce qui devrait laisser respirer le cours du pétrole. Le WTI évolue actuellement autour de 61.80 $.

  • Graphique WTI journalier

USOil D1 (01-08-2018 1512)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>