Prévisions EUR/USD et stratégie de trading pour la semaine du 15 Janvier 2018

Nous avons vécu une nouvelle semaine de baisse pour USD et il y a peu de chose qui semblent pouvoir endiguer cette tendance en dépit des fondamentaux qui devraient au moins favoriser une correction.

Les marchés mettent la faiblesse du Dollar sur le compte de la politique de Trump et notamment les tensions commerciales qui ont incité la Chine a suggéré qu’elle allait arrêter diviser par deux ses achats de dette US. Cela aura un impact sur la courbe des taux qui va s’élever. Néanmoins, alors que cette hausse de taux devrait favoriser le Dollar, gageons que cela risque plutôt de l’affaiblir car s’il n’y a pas assez d’acheteurs, il faudra faire marcher la planche à billets…

L’événement cette semaine sera du côté de la Chine, encore une fois. L’empire du milieu va lancer ses contrats de petroyuans (contrats de pétrole vendus en Yuans pouvant être échangés en or). Avec le temps, lorsque l’on regardera en arrière, on se dira que c’est précisément à ce moment là que le rôle du Dollar en tant que monnaie internationale, depuis les accords de Bretton woods (1944), a entamé sa chute. Nous soupçonnons que ce soit ce raisonnement qui plombe le Dollar actuellement.

Le DXY (Dollar Index) pointe fortement vers la baisse cette semaine encore. Nous sommes sous 91 (nous étions au-dessus de 100 peu après l’élection de Trump).

Le nouveau range pour EUR/USD, depuis le breakout de la semaine passée, est probablement désormais plutôt 1.20-1.25. A moins d’un changement profond du sentiment de marché il est difficile de rester baissier (une guerre qui attiserait l’aversion pour le risque et qui profiterait au Dollar qui a la réputation d’être une valeur refuge en cas de grabuge, par exemple).

D’autre part, il est aussi difficile de ne pas voir que les fondamentaux économiques de la Zone Euro sont bons. Néanmoins, si la hausse de l’Euro fait reculer l’inflation (ce qui risque d’être de toute façon difficile étant donné la hausse du prix du baril), il faut toutefois craindre que la BCE se montre davantage Dovish. Mais pour le moment, la BCE, petit à petit, resserre sa politique monétaire. Et soit dit en passant, la véritable inflation est probablement supérieur à 3 %. Il n’y a qu’à voir les prix immobiliers (qui ne sont pas compris dans l’IPC…). Mercredi l’IPC est attendu à 1.4 %.

L’autre événement qui pourrait tempérer la hausse de la monnaie unique se déroulera en Mars, avec l’élection Italienne…

A plus court terme, nous mettons une pièce sur le discours de Benoît Coeuré Jeudi. En effet, le représentant Français du directoire de la BCE est un adepte des interventions verbales Dovish. Gageons qu’il fera ce qu’il peut pour freiner l’Euro maintenant que les 1.20 ont été largement enfoncés. La dernière fois que le gouverneur était sorti du bois, nous étions sur 1.15.

Mais dans l’ensemble, il est difficile de se placer à la baisse. Il faut attendre la prochaine respiration de marché et acheter tant que n’aurons pas une raison valable d’acheter le Dollar ou de vendre le Dollar.

Stratégie EUR/USD hebdomadaire

Achat : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Objectif : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Stop loss : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSD H4 (01-15-2018 1441)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ six = 9

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>