EUR/USD : Les statistiques US en hausse dans l’ensemble laissent la paire de marbre

Les demandes d’inscriptions au chômage US s’établissent à 230 K cette semaine contre 223 K précédemment alors que les bénéficiaires réguliers de l’allocation chômage reculent à 1.942 M contre 1.927 M précédemment.

Mais les marchés ont probablement davantage surveillé les prix à la production « core ». En glissement annuel, il s’établir à 2.2 % contre 2.1 % anticipé et 2.3 % précédemment. Nous sommes au plus haut depuis 2013 tout de même. Cela augure d’un IPC toujours élevé au cours des prochains mois d’autant plus que l’IPP global s’affiche lui en hausse de 2.7 %.

A noter aussi que l’indice Empire State de la FED de NY recule à 13.10 contre 17.50 précédemment. Nous restons sur des niveaux élevés mais l’indice n’a cessé de reculer depuis 4 mois. L’indice manufacturier de la FED de Philadelphie lui bondit à 25.8 contre 22.2 précédemment.

A suivre la production industrielle qui est la statistique qui fait réellement fois quand à l’activité industrielle US.

Pas d’impact notable sur EUR/USD qui reste soulevé par la remontée des bourses et donc l’apaisement de l’aversion pour le risque. A court terme les traders sont plutôt à l’affût d’un éventuel breakout à la hausse.

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSD H4 (02-15-2018 1438)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf + 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>