PETROLE : Le baril recule légèrement avant les stocks de brut de Cushing

Le dernier rapport de l’AIE était intéressant car nous avons pu y lire qu’un nouveau « pic » du pétrole est prévu pour 2020.

Pour rappel, le pic est la date à partir de laquelle la production de pétrole ne va cesser de ralentir ce qui signifiera une hausse des prix inéluctable.

Il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet passionnant mais à plus court terme, pour la semaine achevée le 2 mars, les analystes tablent sur une hausse des stocks de brut de 3 millions de barils, une augmentation de ceux d’essence de 1,5 million de barils et sur une baisse des réserves d’autres produits raffinés (diesel et fioul de chauffage) de un million de barils. Nous aurons les chiffres en fin d’après-midi.

Si les stocks sont effectivement en hausse, cela ne devrait pas aider les prix car cela dénote d’une production trop élevée où d’une demande trop faible. Dans les deux cas, le prix du pétrole en souffrira.

Surveillez de près les bourses car le marché du pétrole et le marché action (S&P 500) a évolué en tandem depuis un mois. Les deux marché ont fortement chuté suite à la résignation de Gary Gohn, le conseiller économique de Trump qui ne souhaite pas engager une guerre commerciale…

A court terme, ce sont les stocks puis la conférence de presse de Mario Draghi et donc l’évolution de EUR/USD qui va peser sur l’Or noir.

  • Graphique WTI Journalier

USOil D1 (03-07-2018 1428)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ neuf = 17

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>