PETROLE : Le prix du baril se replie avant la publication des stocks US

Le prix du baril recule après avoir butté sur le dernier plus haut en date.

Les mêmes sujets géopolitiques sont en toujours dans la tête des investisseurs. Les ventes d’armes s’accumulent en faveur de l’Arabie Saoudite et d’Israël qui jouent un jeu très dangereux au moyen-orient. Les pressions qui s’accumulent sur l’Iran et la nomination de personnes va-t-en-guerre aux côtés de Donald Trump ne sont pas pour rassurer. Si les sanctions sur les exportations de pétrole de l’Iran sont remises au goût du jour il faut s’attendre à une hausse du prix du baril. Et davantage encore si la guerre vient se mêler à tout ça…

A court terme, il va falloir surveiller les stocks de pétrole. Si nous avons une troisième semaine consécutive de hausse des stocks texans le pétrole devrait continuer à glisser sous la résistance des 66.50$.

Pour la semaine achevée le 23 mars, les analystes tablent ainsi sur une hausse du brut de 850.000 barils, d’une baisse de 2,38 millions de barils de ceux d’essence, et de 2 millions de barils de ceux d’autres produits distillés (fioul de chauffage et diesel), selon la médiane d’un consensus Bloomberg.

Un mouvement de repli pourrait aussi être conforté par la légère hausse du Dollar qui profite cet après-midi de chiffres de croissance plus élevés qu’anticipé pour le T4 2017.

  • Graphique WTI H4

USOil D1 (03-28-2018 1510)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.