PETROLE : Les cours tombent dans le sillage des bourses et de la hausse du Dollar

La baisse des bourses commence à se faire insistante, laissant penser que nous sommes entrés dans un bear market…

Ce nouveau relâchement des bourses attise l’aversion au risque et cela profite au Dollar qui profite de son statut (usurpé) de valeur refuge. Avec EUR/USD qui glisse en direction de 1.21 sur le forex, il y a de la place pour que le prix du baril corrige un peu plus à la baisse.

La hausse des stocks de bruts US n’aide pas non plus. Les réserves de Cushing au Texas ont augmenté de plus de 3 M de barils cette semaine contre 2.5 M anticipé. Tant que les stocks s’afficheront en hausse, une pression baissière va demeurer.

Et cette tendance risque de perdurer au vu de l’allure de la production US. Le dernier rapport de l’EIA a montré que l’oncle Sam est le pays ayant sorti le plus de pétrole de terre au monde au cours du mois de Novembre (10.057 M barils par jour). Un plus haut historique plus vu depuis 47 ans, tout simplement. La production pourrait atteindre 11 M de barils d’ici la fin de l’année selon certains analystes.

Capture

 Mais à court terme, c’est l’évolution des bourses et le résultat de l’élection en Italie ce dimanche qui va dicter la tendance sur EUR/USD et le WTI. Si le Dollar continue de se renforcer à court terme, il faut s’attendre à ce que le prix du baril retombe sur les derniers plus bas en date.

Graphique WTI journalier

USOil D1 (03-01-2018 1412)Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 1 = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>