PETROLE : Les tensions géopolitiques continuent de pousser l’or noir

Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d’échanges européens, toujours portés par le risque géopolitique et alors que le lancement de contrats à terme chinois a connu une première journée couronnée de succès.

Au total, 20 millions de barils ont ainsi été échangés lundi. Les volumes ont même temporairement surpassé les volumes de Brent. Un démarrage sur des chapeaux de roues qui n’a rien de surprenant puisque ces contrats pourront être échangés contre de l’or si les investisseurs le souhaitent !

La Chine part à l’assaut du pétroDollar en lançant son propre contrat et espère bien internationaliser le Yuan. Une affaire à suivre de très près et vous pouvez être sûr qu’il s’agit là d’une réponse ferme de la part de Pékin à Washington suite à l’initiation d’une guerre commerciale par Donald Trump.

Le président Donald Trump a d’ailleurs nommé la semaine dernière John Bolton au poste de conseiller à la sécurité nationale. Cet homme peu fréquentable ne cache pas son hostilité au régime iranien et pour beaucoup d’analystes, l’accord sur le nucléaire iranien a de grandes chances de ne pas survivre, ce qui pourrait se traduire par un retour des sanctions et un embargo sur le pétrole iranien.

Bien évidemment, cela se traduirait par un nouveau plus haut du prix du baril en direction de 70 $ voire plus.

La géopolitique est très tendue ces derniers temps et à moins que tout le monde se calme un peu, le prix du baril devrait resté soutenu. En cas de détente claire, il faut en revanche s’attendre à une nouvelle baisse car en définitive, pour le moment, la production US fait que l’offre dépasse la demande.

  • Graphique WTI H4USOil D1 (03-27-2018 1419)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.