Quels sont les fondamentaux qui influencent la valeur du Bitcoin ? (Partie 2)

Cet article a d’abord été publié sur CRYPTOJOURNAL.FR.

Nous avons commencé hier un papier en trois parties sur les fondamentaux économiques qui influencent le Bitcoin.

Retrouvez la première partie en suivant CE LIEN.

Aujourd’hui nous faisons une rapide analyse de l’influence de la concurrence sur le Bitcoin :

La compétition est féroce dans le monde des cryptomonnaies

Pour le moment, le Bitcoin se taille la part du lion et cette position dominante est clairement un avantage tout comme le Dollar tire de nombreux avantages à être la monnaie internationale par excellence (échanger du papier contre du pétrole par exemple…).

Si à la fin de la journée il ne restera probablement pas que le Bitcoin, il est certain que sur l’ensemble des cryptomonnaies qui ont vu le jour, l’écrasante majorité disparaîtra tôt ou tard. #shitcoin.

Mais il y a tout de même de la place pour que plusieurs cryptomonnaies parviennent à s’enraciner dans le paysage. En effet, certaines cryptomonnaies sont réellement innovantes et certaines offrent des avantages que le Bitoin n’a pas ou ne veut pas offrir.

L’ETHEREUM est un bon exemple car cette cryptomonnaie offre un environnement très favorable à l’essor des « smart contrats ». Le IOTA est également le genre de cryptomonnaie qui parviendra probablement aussi à tirer son épingle du jeu car il est conçu pour se greffer à ce que l’on appelle « internet of things ».

Encore faudra-t-il que ces deux cryptomonnaies parviennent à échapper à la législation US qui souhaite les faire entrer dans la catégorie « securities » afin de les taxer et freiner leur développement.

Mais il va sans dire qes cryptomonnaies qui seront capables de proposer les meilleurs services vont inéluctablement augmenter leur part de marché. Il est donc extrêmement important de réaliser une veille sur les avancées technologiques qui permettent à certaines cryptomonnaies de sortir du lot.

Si le Bitcoin profite évidemment de l’énorme avantage du premier entrant et d’un réseau extrêmement développé, d’autres cryptomonnaies ont des atouts non négligeables qui leur permettront probablement de se faire un jour une place au soleil à côté du Bitcoin.

Parmi ces atouts, il y en a un qui est fondamental si l’on met de côté les smart contrats et l’internet of things :

Il s’agit de la capacité des cryptomonnaies à gérer très rapidement de nombreuses transactions tout en gardant des frais proches de 0 ainsi qu’en affichant un niveau très élevé de sécurité. Difficile de concilier tous ces paramètres et pour le moment, le Bitcoin a prouvé être un candidat sérieux. D’autant plus que le lightning Network est en train de prendre vie.

La possibilité de transférer de l’argent aux quatre coins du monde moyennant des frais de transactions inexistants est l’un des arguments de poids en faveur des cryptomonnaies face aux services des banques qui elles n’hésitent pas à vous dépouiller au passage.

Frais de transfert, consommation d’énergie, sécurité, compatibilité avec les smart contrats et l’internet of things, masse monétaire etc… sont tout autant de paramètres qu’il faut garder en tête lorsque vous diversifierez vos investissements dans les cryptomonnaies.

Il n’y a pas que la concurrence entre cryptomonnaies qui compte. Il y a aussi l’évolution des monnaies nationales

La « guerre contre le Cash » est un bon exemple.

C’est un fait, les banques font tout pour que nous laissions notre argent chez elles. Petit à petit, les limites de retrait et de paiement se sont instaurées dans le secteur bancaire, rendant impossible de retirer plus de 500 Euros en cash ou de payer avec sa carte pour un achat supérieur à 2000 Euros chaque semaine.

En France il est interdit de payer en liquide lorsque l’achat dépasse 1000 Euros. Au Danemark il n’est plus obligatoire d’accepter l’argent liquide. A NY, Visa a commencé à inciter certains commerce à refuser le cash. La Banque centrale Européenne a arrêté de produire le billet de 500 Euros etc…

Bref, on a plus le droit de récupérer son propre argent…

Le but de la manœuvre est donc de garder votre argent voire même de pouvoir imposer un jour des taux négatifs sur notre épargne pour nous obliger à consommer afin de relancer la sacro-sainte croissance.

Face à ces limites que les banques nous imposent, les cryptomonnaies sont un échappatoire tout indiqué.

Et c’est sans parler de la planche à billets qui détruit petit à petit la valeur des monnaies nationales. Le Dollar a par exemple perdu 99 % de sa valeur depuis sa création.

main-qimg-736efbefe7677fc29587b86c4df1f8dc

Voyez-vous même:…