Prévisions EUR/USD et stratégie de trading pour la semaine du 21 Mai 2018

Les marchés sont tendus depuis quelques temps face à la hausse des taux d’emprunt US, la hausse du Dollar et du prix du baril. Vient désormais s’ajouter à cette liste l’Italie qui comme nous l’avions prévu, commence à inquiéter la BCE.

Une nouvelle crise de la dette dans la Zone Euro pourrait faire passer au second plan les craintes liées à la guerre commerciale en cours dans le monde ou encore la hausse des taux d’emprunt US (le taux à 10 ans a passé le « Rubicon » des 3 %).

L’hibernation de la dette de la Zone Euro, facilitée par la planche à billets de la BCE, semble être sur le point de se terminer. L’Italie possède la plus grande dette Européenne. Elle représente 132 % du PIB et les politiques proposées par les partis au pouvoir ne vont pas arranger les choses. Ce sont des signaux qui suggèrent que la coalition politique Italienne n’a pas vraiment l’intention de rembourser sa dette et cela se ressent déjà au niveau des taux d’emprunt Italien et le prix CDS (assurances contre le défaut) qui s’envole.

Si le scénario Grec se répète en Italie et que cette dernière décide de sortir de la Zone Euro, cela risque fort de signer l’arrêt de mort de la monnaie unique car l’Italie ce n’est pas la Grèce. Il s’agit de la troisième économie de la Zone Euro après l’Allemagne et la France.

EUR/USD a donc du mal à se reprendre sur le forex, malgré le fait que nous sommes probablement à l’aube de la fin du QE de la BCE. L’Italie pourrait elle forcer la BCE à continuer le QE pour éviter que les taux d’emprunt ne s’envolent ?

Pour aller plus loin, signalons qu’il n’y a pas que l’Italie qui a des problèmes avec ses dettes. L’ensemble du secteur bancaire de la Zone Euro a pour 900 milliards de prêts irrécouvrables dans leurs comptes…

Du côté du calendrier économique, notons que trois gouverneurs de la FED s’expriment cet après-midi (Bostic, Harker et Kashkari).

Mercreidi nous aurons les indices PMI Européens et US ainsi que les minutes de la FED qui ne devraient toutefois par faire de vagues. Jeudi nous aurons un discours de Dudley (FED), le PIB Allemand, les minutes de la BCE et un discours du chef économiste de la BCE, Peter Praët. Vendredi nous garderons un œil sur l’indice Ifo, le discours de Benoît Coeuré (BCE), Powell (président de la FED) et Weidmann (président de la Bundesbank Allemande).

Beaucoup de gouverneur à surveiller et peu de statistiques importantes au final. L’attention va rester sur les taux Italiens et la réunion aujourd’hui des leaders de la coalition avec le président Italien. Une hausse de ces derniers va peser sur l’Euro.

Nous recommandons de rester neutre cette semaine mais beaucoup va dépendre de la BCE pour EUR/USD à moyen terme. Va-t-elle arrêter le QE comme prévu ou en remettre une couche ?

Stratégie EUR/USD hebdomadaire

Neutre : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Objectif : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Stop loss : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

  • Graphique EUR/USD journalier

EURUSD D1 (05-21-2018 1332)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. Gandanoya says

    Je suis convaincu que on ira plutôt vers le bas tout en faisant des moyens rebonds entre 100 et 200 par rapport à chaque plus bas acquis…
    :-)

    • Gandanoya says

      Les résistances que je trouve assez solides n’ont pas trop bougé…
      1,1850/60, puis 1,1960/70
      :-)
      La première des 2 doit être suffisante pour arrêter le présent rebondissement
      :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf × = 63

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>