EUR/USD : L’Euro Dollar marque de nouveaux plus bas et semble plus vulnérable à très court terme

La paire EUR/USD a encore reculé aujourd’hui, cassant sous les plus bas de la semaine dernière.

En effet, après l’échec à casser la zone de résistance des 1.1620/1.1645, EUR/USD a renoue avec ses pressions baissières et marque un nouveau plus bas marginal à 1.1530, contre 1.1542 la semaine dernière.

La chute ne s’est pas encore accélérée, mais cela montre un retour des risques baissiers à très court terme, avec une possible chute en direction des 1.1510 dans les prochaines heures ou prochains jours.

Notons que le mouvement baissier initié plus tôt ce matin a été renforcé par les interventions de membres de la BCE à Sintra, dont le Président Draghi, qui ont globalement rappelé la politique prudente et graduelle sur les taux.

De plus, le Dollar de son coté trouve un peu de soutien sur le Forex, après les pressions baissières de la veille, ce qui aide EUR/USD dans sa baisse.

L’attention se tourne donc maintenant vers le plus bas de mai à 1.1510 et le seuil psychologique des 1.1500.

La réaction de EUR/USD dans cette zone si on y va sera décisive à court terme.

Les acheteurs vont essayer de défendre la zone pour marquer un nouveau creux majeur, avant de repartir à la hausse, alors que les vendeurs vont essayer de casser en dessous pour reprendre plus fortement la main.

Sur le calendrier économique, nous aurons encore quelques discours de membres de la BCE et de la Fed, alors que sur le front des statistiques, nous suivrons les données de la construction US à 14h30.

La paire EUR/USD évolue actuellement à 1.1545 sur le Forex.

Graphique EUR/USD H1

Consultez également nos graphiques EUR/USD en temps réel.
EURUSD H1

Ce graphique a été réalisé avec la plateforme de trading TradingStation 2 fournie par FXCM France.
Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. Mme marquise says

    Allô allô ! Pascal….
    Quelles nouvelles ?
    Mes écuries ont, donc, brûlé ?
    Expliquez moi, mon chef modèle, comment cela s’est t’il passé…

    • Pascal says

      Cela n’est rien, madame la marquise, celà n’est rien, tout va très bien.
      Pourtant il faut, il faut que l’on vous dise, on déplore un tout petit rien…

      Si l’écurie brûla madame, c’est que le château était en flammes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>