EUR/USD : Le cross reste autour de 1.17 devant l’absence de nouvelles de la part de Mario Draghi

 

Les marchés attendaient un os de la part de Mario Draghi qui n’a rien lâché avant de partir en vacances.

Pas de précisions sur le calendrier des ré-investissements des achetées via le QE arrivant à maturité.

Draghi a pris note de l’accord commercial trouvé entre les États-Unis et l’UE mais a déclaré qu’il « est trop tôt pour se prononcer » avant d’ajouter que c’est un bon signe.

Autre déclaration ayant attiré l’attention des marché : « La Zone Euro a toujours besoin d’un important stimulus monétaire », un mois après avoir annoncé la fin du QE en fin d’année.

Draghi estime qu’un stimulus monétaire est toujours nécessaire pour supporter le renforcement des prix à moyen terme mais a avoué que l’incertitude entourant les perspectives d’inflation a diminué. Draghi ne se mouille pas trop puisque nous sommes déjà à 2 % d’inflation et ose même dire qu’il ne faut pas crier victoire. Pour rappel, inflation = perte de pouvoir d’achat…

Concernant la hausse des taux prévue pour mi-2019, Mario Draghi n’a pas non plus dit beaucoup plus que lors de sa précédente apparition. « Les taux directeurs resteront bas au moins jusqu’à l’été 2019 » a-t-il déclaré tout en laissant la porte ouverte à un nouvel assouplissement monétaire si nécessaire.

Notons aussi que la Grèce ne bénéficiera probablement jamais du QE et que Mario Draghi ne s’inquiète pas du déséquilibre de TARGET II…

Une conférence de presse légèrement Dovish dans l’ensemble, fidèle au cap de Mario Draghi et qui n’aura pas sorti EUR/USD de sa torpeur.

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.