Prévisions NFP: Le rapport sur l’emploi US du mois d’août va-t-il être l’occasion d’une bonne surprise?

Cet article est offert par notre partenaire Investing.com

Le rapport NFP sur les créations d’emploi US est l’une des statistiques américaines les plus importantes, et traditionnellement l’une des plus influentes sur le Dollar, et les chiffres du mois d’août seront publiés cet après-midi à 14h30.

L’occasion de faire le point sur les prévisions du consensus, les anticipations des banques, et les autres statistiques mesurant l’emploi US au mois d’août, pour bien anticiper cette publication clé :

Les prévisions du consensus

Le consensus anticipe 191k créations d’emplois pour le mois d’août, en nette hausse par rapport à 157k au mois de juillet. Le taux de chômage est par ailleurs attendu en baisse à 3.8%, après 3.9% précédemment.

Enfin, les salaires horaires moyens sont attendus en hausse de 0.3% en données mensuelles (comme le mois précédent), et en hausse de 2.7% en données annuelles (comme le mois précédent).

On rappellera ici que les investisseurs accordent ces derniers mois une importance particulière à la progression des salaires, un indicateur surveillé de près par la Fed. Des chiffres décevants sur cette statistique pourraient ainsi faire reculer les anticipations de taux.

Les prévisions des banques

Nomura affiche des prévisions supérieures au consensus, anticipant 215k créations d’emplois. Cependant, elle anticipe une progression des salaires inférieure aux prévisions du consensus, à 0.18% en données mensuelles et 2.69% en données annuelles. Enfin, elle s’attend tout comme le consensus des économistes à une baisse du taux de chômage à 3.8%.

RBC affiche également un optimisme marqué pour les créations d’emplois du mois d’août, anticipant un chiffre de 225k. La banque relève par ailleurs que les chiffres décevants du mois de juillet ont subi l’impact exceptionnel de la faillite de la chaine de magasins de jouets Toys R Us, qui aurait été responsable de 30k destructions d’emplois, ce qui permet d’envisager une nette remontée des créations d’emplois en août.

Wells Fargo (NYSE:WFC) anticipe de son côté 200k créations d’emplois, et relève que les créations d’emplois ont atteint en moyenne 215k par mois depuis le début de l’année, contre 187k pour la même période en 2017.

Enfin, Goldman Sachs (NYSE:GS) affiche à l’inverse des prévisions sous le consensus, anticipant 175k créations d’emplois, pour un taux de chômage de 3.8%, et des salaires horaires moyens en hausse de 0.2% en données annuelles.

Les autres statistiques de l’emploi US au mois d’août
Pour bien anticiper le rapport NFP, il est intéressant de prendre en compte les autres statistiques mesurant l’emploi US qui sont publiées avant le rapport NFP, et plus particulièrement les inscriptions hebdomadaires au chômage, les emploi des indices ISM, et le rapport ADP.

Publié hier, le rapport ADP s’est révélé décevant, à 163k créations d’emplois, contre 188k anticipé, avec également une révision baissière des chiffres précédents.

C’est différent pour les sous-indices de l’emploi des rapports ISM, qui se sont révélés solides. Le sous-indice de l’emploi de l’ISM manufacturier a en effet progressé à 58.5 points, contre 56 anticipé, et 56.5 précédemment.

Le sous-indice de l’emploi de l’ISM des services a lui aussi dépassé le consensus, à 58.5 points contre 57 anticipé et 55.7 précédemment.

Enfin, les inscriptions hebdomadaires au chômage se sont affichées hier sous le consensus pour la sixième semaine consécutive.

Conclusion

Mis a part le rapport ADP, les autres statistiques de l’emploi US au mois d’août se sont révélées solides. Les banques pour lesquelles nous avons pu consulter les prévisions affichent de leur côté des anticipations supérieures au consensus pour la plupart.

La balance des probabilités semble donc pencher vers un rapport NFP satisfaisant. Mais des créations d’emplois solides ne sauraient suffire à soutenir le Dollar si elles ne sont pas accompagnées d’une croissance des salaires satisfaisante.