CAC40 : la situation technique reste compliquée sous 5050 points

Avec la Banque Centrale Européenne (BCE) de Mario Draghi, les indices boursiers européens se sont essayés hier à une séance de rebond technique, le CAC40 clôturant au plus haut et formant même une formation technique daily en avalement haussier.

Mais cette belle séance en clôture européenne a été balayée par WallStreet, par les GAFAM et d’autres résultats d’entreprise décevants. Aujourd’hui dans le CAC40, c’est VALEO qui émet un profit warning. L’allure du commerce international, Donald Trump qui attaque la FED de Powell, la Chine qui ralentit, un début de récession au sein de la Zone Euro, le risque de crédit italien… autant de risques qui se conjuguent et qui maintiennent la volatilité à un niveau fort. Ce sont d’ailleurs les valeurs à l’aspect refuge qui en bénéficient avec la hausse des métaux précieux et une rotation sectorielle des valeurs cycliques vers les défensives (Utilities, Telecom, Alimentation).

On observe aussi un début de flight to safety avec des capitaux qui se dirigent vers les obligations d’Etat les plus solides.

Techniquement, la messe n’est pas dite pour le CAC40, mais cela reste très compliqué. Dans l’immédiat, le marché reste couvert par le trou de cotation (gap) baissier qui a été ouvert lors de la séance du mardi 23 octobre, à 5050 points. Tant que les 5050 points restent une résistance, il n’y aura pas de rebond, même technique. La séance d’hier montre à quel point une belle clôture européenne ne signifie pas grand-chose, tout dépend de WallStreet.

Le CAC40 essaie de s’accrocher aux 5000 points, mais sous les 5050 points, pas de rebond technique. Au-dessus, oui.

CAC40 : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises journalières

cac40

Recevez tous nos avis de banques dans votre boite email.
 

  • Analyses techniques