EUR/USD : 1.15$ toujours menacé par le spread de taux longs Italie/Allemagne

Depuis la hausse des taux d’intérêt de la Réserve Fédérale des Etats-Unis le mercredi 26 septembre dernier, le taux de change euro-dollar (eur/usd) est enfermé dans une séquence baissière qui atteint maintenant 300 pips, de la résistance technique des 1.18$ au support majeur des 1.15$.

Le maintien au plus haut du cycle économique américain (à la différence des autres grandes économies occidentales qui ralentissent) soutient le Dollar US. Quant à la monnaie unique européenne, elle est sous la haute pression de l’écartement des spreads de taux d’intérêt à long terme au sein de la Zone Euro.

L’actuel baromètre de la peur est le spread de taux longs entre l’Italie et l’Allemagne, créant une forte divergence au sein du marché de la dette d’Etat de la Zone Euro. Il faut donc bien comprendre qu’à l’heure actuelle, le taux EUR/USD est corrélé inversemment à l’écart (rendement obligataires à 10 ans de l’Italie – le rendement obligataire à 10 ans de l’Allemagne).

Le risque d’une rupture des 1.15$ est toujours bien présent, pour rejoindre les plus bas du mois d’août à 1.1340$.

FACTEURS TECHNIQUES TOUJOURS BAISSIERS POUR EUR/USD SELON ICHIMOKU :

1)      Le prix de l’euro-dollar se situe toujours sous le nuage journalier

2)      Chikou Span confirme l’action des prix en ayant enfoncé aussi tous les supports et en rejetant sous la Kijun (voir graphique ci-dessous)

3)      Sous la résistance à 1.1580$, le risque est toujours d’aller chercher les 1.14$ et les 1.1340$.

 

EUR/USD : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises journalières

EURUSD

Recevez tous nos avis de banques dans votre boite email.
 

  • Analyses techniques