EUR/USD : la tendance reste baissière à 24h de la Banque Centrale Européenne (BCE)

Depuis la fin du mois de septembre, le cours de l’euro-dollar (eur/usd) suit une tendance baissière sur fond de résurgence de la crise de la dette souveraine au sein de la Zone Euro, avec la déstabilisation du Crédit d’Etat de l’Italie, la troisième économie de la Zone Euro. La force haussière intrinsèque au Dollar US est bien connue du marché, la Réserve Fédérale de Jérôme Powell ayant bien l’intention de poursuivre son resserrement monétaire en dépit des pressions de Donald Trump.

Mais la monnaie unique européenne subit aussi sa propre pression baissière, avec le dérapage budgétaire italien qui menace la cohérence du crédit souverain de la Zone Euro. Cette semaine, le marché va accorder toute son attention au discours de Mario Draghi, qui aura lieu jeudi à 14h30. La BCE pourrait être tentée de modérer la fin annoncée de son programme de Quantitative Easing (QE) pour venir apporter un peu de soutien aux marchés financiers européens, en phase de choc baissier depuis le début du mois d’octobre. Rappelons que pour le moment, le QE de la BCE doit se terminer à la fin de l’année 2018.

Sur le plan de l’analyse technique, le taux EUR/USD est en train de réaliser une cassure baissière intraday des 1.1450$, c’est un signal technique de poursuite de la tendance baissière vers les plus bas du mois d’août dernier.

EUR/USD : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises journalières

eurusdcash

Recevez tous nos avis de banques dans votre boite email.
 

  • Analyses techniques