EUR/USD : les résistances sont fortes et proches et peuvent limiter le rebond

Le cours de l’euro-dollar a réagi positivement vendredi dernier sur le niveau des 1.1432$, soit le précédent plus bas de la séance du 09 octobre dernier. La tendance reste très indécise au-delà de quelques séances tant le marché peine à s’éloigner de la zone des 1.15$/1.16$. La dernière séquence directionnelle a été baissière et s’est développée entre 1.1620$ (résistance) et 1.1432$ (plus bas de la session forex du 09 octobre dernier) ; sur fond de résurgence du risque sur la dette souveraine de l’Italie, la troisième économie de la Zone Euro, sans oublier les bons chiffres de l’économie des Etats-Unis.

Sur ce risque Italie, notons que Moody’s a dégradé ce weekend la notation de l’Italie d’un niveau, à Baa3, mais les perspectives sont inchangées. D’autres agences de notation de premier rang devraient cette semaine revoir leur notation pour le crédit souverain de l’Italie. Sur le marché du crédit, la remontée des taux de l’Italie représente le principal risque baissier pour le cours de l’euro-dollar.

Sur le plan de l’analyse technique, le graphique ci-dessous permet d’obtenir le point de vue de l’indicateur technique Ichimoku en données journalières. Le nuage journalier représente un obstacle de poids au rebond du cours de l’eur/usd, soit 1.1560$/1.1580$. Mais le support majeur des 1.15$ continue de tenir, malgré l’ensemble des fondamentaux qui « jouent » contre lui.

J’estime encore que la résistance des 1.1580$/1.1620$ est le facteur technique dominant, en-dessous de laquelle le risque est le cas de marché baissier.

 

EUR/USD : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises journalières

eurusd

Recevez tous nos avis de banques dans votre boite email.
 

  • Analyses techniques