Le mining de Bitcoin est trois fois plus énergivore que l’extraction d’Or (étude)

Plusieurs études ont essayé de démontrer à quel point le Bitcoin et son fonctionnement est énergivore.

Cette semaine, une nouvelle étude s’est également intéressée à la comparaison entre la consommation énergétique du mining de Bitcoin, et celle de l’extraction de l’Or physique, révélant que la quantité d’énergie requise pour exploiter le bitcoin, est considérablement supérieure à celle de l’or physique.

Dans un article de recherche du Nature Science Journal international, Max Krause, ingénieur de recherche à l’Institut pour la science et l’éducation d’Oak Ridge, et Thabet Tolaymat de l’Environmental Protection Agency ont constaté que le coût d’extraction du Bitcoin est trois fois supérieur au coût d’extraction de l’or.

Extraire 1 dollar de Bitcoin consommerait 17 mégajoule, alors que «en comparaison, l’extraction d’or a nécessité 5 mégajoules pour extraire l’équivalent de 1$ en Or ».

En outre, les chercheurs ont déclaré que ces estimations sont conservatrices, notant que l’étude n’incluait pas les coûts énergétiques des équipements de refroidissement utilisés dans la crypto-extraction, ni les coûts de maintenance et d’infrastructure.

En termes d’émission de Co2, l’étude note que les données devraient être évaluées en fonction de chaque pays, soulignant par exemple qu’une crypto-monnaie extraite en Chine génère quatre fois plus de CO2 que la même crypto-monnaie extraite au Canada.

Rappelons que le débat sur les conséquences du mining de Bitcoin sur l’environnement n’est pas nouveau.

Récemment, une étude de l’Université d’Hawaï a même conclu que la demande en électricité de bitcoin pourrait produire suffisamment d’émissions de CO2 pour augmenter à elle seule les températures mondiales de 2ºC d’ici 2023.

Actuellement, l’extraction de Bitcoin consomme environ autant d’énergie que l’ensemble du pays autrichien, selon le Bitcoin Energy Consumption Index de Digiconomist.

Or, dans la mesure où aucune pause ne semble en vue dans la surenchère de puissance des équipements informatiques utilisés pour le mining de bitcoin, le problème ne devrait que prendre de l’ampleur…

Cet article est offert par notre partenaire Investing.com France