Prévisions NFP : 4 banques dévoilent leurs anticipations pour les créations d’emplois US, quelle influence sur EUR/USD?

La statistique la plus importante de la semaine, le rapport NFP, qui pourrait largement influencer la paire EUR/USD, sera attendue cet après-midi à 14h30.

Le consensus des économistes anticipe 200k créations d’emplois, après 250k le mois précédent, pour un taux de chômage de 3.7%, et des salaires moyens attendus en hausse de +0.3% (après +0.2%) en données mensuelles (+3.1% comme précédemment en données annuelles).

Afin de bien préparer cet événement, nous vous proposons ci-dessous un point sur les prévisions de 5 grandes banques :

Goldman Sachs : GS anticipe des créations d’emplois sous le consensus, à 185^k, pour un taux de chômage de 3.7%. La banque anticipe des salaires moyens conformes au consensus en données mensuelles (+0.3%), et à +3.2% (contre +3.1% anticipé par le consensus) en données annuelles.

Westpac : Les prévisions de Westpac en termes de créations d’emplois sont conformes au consensus, à 200k, de même que le taux de chômage, que la banque anticipe à 3.7%. Elle affiche cependant des prévisions supérieures au consensus pour les salaires horaires moyens annuels (+3.2%).

Barclays : La banque prévoit 200k créations d’emplois, conformément au consensus, mais estime que le taux de chômage devrait chuter à 3.6% (contre 3.7% anticipé). Barclays anticipe par ailleurs une progression mensuelle de +0.3% des salaires horaires moyens.

TD Bank : Enfin, TD Bank se révèle être la plus optimiste en ce qui concerne les créations d’emplois, qu’elle anticipé à 215k. TD anticipe par ailleurs un taux de chômage de 3.7%, et des salaires horaires moyens annuels en hausse de +3.2%.

Quelle influence sur EUR/USD ?

Un rapport NFP décevant pourrait affaiblir de nouveau le Dollar, et donner une chance à la paire EUR/USD de confirmer une cassure au-dessus de la zone de résistance de 1.1400-20, ce qui pourrait ouvrir la voir à une plus forte hausse en direction de 1.15.

A l’inverse, des chiffres supérieurs aux attentes confirmeraient le fait que l’EUR/USD devrait pour l’instant rester bloqué sous 1.14.