Présentation des principales agences de notation

1)Qu’est-ce qu’une agence de notation?

Une agence de notation est un organisme dont la mission est d’octroyer une note de crédit à des sociétés, des banques, des États émettant des titres de dette. Les produits financiers structurés peuvent également être notés.

2)Les trois principales agences de notation

Les trois agences de notations majeures sont Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch dans l’ordre d’importance.

Ces agences partagent plusieurs particularités singulières :

Elles sont rémunérées par les entreprises qu’elles notent (soucis d’indépendance)

Elles notent selon des critères propres (soucis d’objectivité)

Elles appartiennent au monde Anglo-saxon (soucis d’impartialité)

Elles ne sont aucunement responsables de la validité de leurs notations (soucis de responsabilité)

3)Les autres agences de notation

Aujourd’hui, ces trois agences règnent en maître sur la notation financière mais d’autres institutions sont appelées à concurrencer ces dernières :

L’agence de notation Chinoise Dagong tend à se faire une place de plus en plus respectable. Cette jeune institution (1994) essuie néanmoins des critiques en raison d’une certaine opacité de ses méthodes de notation. D’autre part, l’agence clame son indépendance mais les suspicions de collusion avec le gouvernement central Chinois persistent. L’institution n’est d’ailleurs pas accréditée par la SEC Américaine.

La COFACE reste également une source Française reconnue de notation des sociétés ainsi que des pays. En tant que compagnie d’assurance à l’exportation, la COFACE attribue chaque année une note aux pays en fonction du risque que présente le négoce par delà leur frontières.

Une agence de notation Européenne est également à l’étude. De nombreuses voix se sont élevées lors de la crise de la dette de la Zone Euro pour dénoncer le caractère auto-réalisateur des dégradations orchestrées par les agences de notation. Dans ce contexte, la commission Européenne milite désormais pour une agence européenne indépendante afin de rééquilibrer les forces en présence.

Cette poussée de la concurrence dans le domaine de la notation financière s’explique largement par le reproche fait à ces agences de ne pas avoir été assez réactives pendant la crise ainsi que d’avoir accordé des notes surréalistes à certaines sociétés jugées sans risque qui auront finalement précipité le monde dans la crise des subprimes. (La banque Lehman Brothers était toujours notée au plus haut la veille de sa faillite…)

4)Le rôle des agences de notation

Les agences de notation ont pour rôle de fournir un avis quant à la solvabilité des entités qu’elles notent afin d’aiguiller les investisseurs dans la constitution de leur portefeuille d’actifs.

En réalité, les agences de notation détiennent aujourd’hui un pouvoir bien plus grand, et les notations accordées aux Etats conditionnent en grande partie leurs conditions d’accès aux financements sur les marchés.

Si la note d’un Etat est forte, il pourra emprunter à des taux abordables, si sa note est faible, les taux seront bien plus élevés.

5) Qui paye les agences de notation ?

Typiquement, une agence de notation se fait rémunérer par les entités qui veulent recevoir une note ou celles qui utilisent la note», sous forme d’abonnement, explique Standard & Poor’s. Selon le barème 2009 de cette dernière pour les Etats-Unis, une grande entreprise doit verser au minimum 70.000 dollars au début du processus de notation, puis un abonnement de «surveillance» s’élevant à environ la moitié de la somme initiale. A chaque fois qu’elle émettra de la dette sur les marchés, elle s’acquittera en plus d’une commission de 0,045% de la transaction. Les montants sont du même ordre en Europe.

6)Quel impact sur le forex?

L’avis des agences de notations, en attribuant une note à la santé financière des pays au regard de nombreux critères propres à chacune d’entre elle, reste une donnée essentielle à prendre en compte pour évaluer la parité des monnaies.

En effet, la capacité des États à rembourser leur débiteurs internationaux influence largement les taux de change et tout changement de notation a des conséquences graves et immédiates sur les parités.

Dans la pratique, si la note d’un Etat est dégradée, sa devise chutera, à l’inverse, si la note d’un Etat est augmentée, la valeur de sa devise progressera.