Présentation et fonctionnement du marché du Forex

Le marché des changes, mondialement connu sous le nom de FOREX (FOReign EXchange market) est le deuxième plus gros marché en terme de volume échangé, derrière le marché des taux d’intérêts et loin devant la bourse. Le marché du Forex est de loin le plus liquide. Le volume quotidien moyen des échanges sur le Forex avoisine les 4 000 milliards de dollars US quand celui des marché de taux dépasse les 8 000 milliards de Dollars.

Afin de vous donner une idée de la liquidité du marché du Forex, sachez par exemple que le taux de change EUR/USD varie 18000 fois par jour…

C’est de cette variation permanente que nait la spéculation. On peut par exemple acheter des dollar à un taux à un instant t. Et plus tard les revendre à un autre taux. Si la valeur du dollar a augmenté, alors on a fait un bénéfice par le simple fait d’avoir convertit une devise en une autre, puis reconvertie cette autre dans la première devise.

Ce volume moyen se décompose grosso modo ainsi :

  • 1 500 milliards en transactions au comptant
  • 500 milliards en à terme
  • 1 800 milliards en swaps
  • 200 milliards d’autres opérations

Le Royaume-Uni et les États-Unis restent largement en tête des échanges, avec plus de 36,7% de parts de marché pour Londres et 17,9 % pour les États-Unis.

Le marché des changes existe sous sa forme actuelle, dite régime des changes flottants, depuis mars 1973 et l’abandon de la fixité des taux de change des diverses monnaies par rapport à l’étalon dollar issue des accords de Bretton Woods en 1944.

Il convient de faire le distinguo entre les devises dites flottantes, et les devises dites fixes. Le taux d’une devise fixe est fixé arbitrairement par un État (indexé sur une devise majeure en général comme l’euro ou le dollar américain) et ne peut être modifié que par une décision de cet État ou plutôt, de sa banque centrale. Le taux d’une devise flottante dépend, quant à lui, uniquement des fluctuations du marché, il subit simplement l’influence de l’offre et de la demande au gré des changements économiques et politiques.

Les devises majeures comme l’euro, le dollar américain, la livre sterling, le Yen… sont des exemples de devises flottantes. Les devises dites exotiques, tel le yuan chinois, sont des exemples de devises à taux fixe.

Quand est-ce que le marché du Forex est ouvert ?

Le marché du Forex est ouvert 24h/24h, 5 jours sur 7. En effet, les principales places boursières dans le monde se relaient (Londres, puis New-York, puis Sydney, puis Tokyo) ne causant ainsi aucune interruption pour les traders, à l’exception des weekends. Ainsi, les cotations sur le Forex commencent le dimanche soir avec l’ouverture de la bourse de Sydney (22h GMT à plus ou moins une heure également) et s’arrêtent le vendredi soir après la fermeture de la bourse de New-York (22h GMT à plus ou moins une heure en fonction du décalage en heure d’été).

Bien qu’ouvert 24 heures sur 24 en semaine, la plus grosse part de l’activité a lieu lorsque la bourse de Londres est ouverte, soit de 8h à 18h heure de Paris. Notez également que le marché est traditionnellement plus calme le lundi (car il n’y a pas de chiffre économique important) et de plus en plus volatile en fin de semaine, avec souvent un maximum le vendredi (jour de sortie de chiffres économiques les plus importants).

La volatilité du marché du Forex

Une des caractéristiques essentielle des échanges sur le Forex est le gros effet de levier proposé par les courtiers (jusqu’à 500 chez certains courtiers, comparé à 5 sur le SRD pour le marché des actions). Le marché Forex est 2 à 3 fois moins volatil que le marché des actions mais l’effet de levier plus puissant le rend artificiellement plus volatil.

Explication des opérations réalisés sur le forex

Au comptant

Au comptant (spot en anglais), les principales parités traitées étaient en 2004, selon la BRI :

  • l’euro/dollar – 28 %
  • le dollar/yen – 17 %
  • le sterling/dollar – 14 %

Malgré le fort développement de l’euro, le dollar reste le pivot dominant, présent dans 89 % des transactions (contre 37 % pour l’euro, 20 % pour le yen et 17 % pour la livre sterling, le tout sur un total de 200 % puisque chaque transaction implique deux devises)

Change à terme

Le change à terme n’est ni plus ni moins qu’un échange au comptant (spot) avec une date de règlement/livraison décalée dans le temps. Il se décompose en deux produits : un swap de change plus un échange au comptant. C’est le plus simple et le principal produit utilisé pour les couvertures, d’où des volumes engendrés sur les swaps, supérieurs aux volumes sur le comptant.

Le change à terme n’est en général pas utilisé pour la spéculation, mais essentiellement pour la couverture des opérations commerciales internationale, quand une entreprise vend/achète des biens ou des services facturés dans une autre devise que la sienne.