Situation de l’emploi

Définition

La situation de l’emploi est un rapport contenant un ensemble d’indicateurs du marché du travail basés sur deux enquêtes distinctes.

Le taux de chômage équivaut au nombre de chômeurs divisé par le nombre total de personnes dans la population active, qui provient d’une enquête auprès de 60.000 ménages (c’est ce qu’on appelle l’enquête auprès des ménages).

Les travailleurs ne sont comptés qu’une seule fois, peu importe combien d’emplois ils ont, ou si ils travaillant à temps partiel.

Pour être compté comme chômeur, on doit rechercher activement du travail.

Les autres chiffres communément connus de l’enquête sur les ménages comprennent l’offre de travail et les travailleurs découragés.

Une autre enquête fournit des indicateurs supplémentaires.

Parmis ceux-ci, l’emploi salarié non agricole est l’indicateur le plus populaire et le plus connu.

On établit ici en ce qui concerne le secteur non agricole le rapport du nombre de travailleurs sur leur masse salariale. Le double comptage se produit lorsque des individus détiennent plus d’un emploi. Les travailleurs en grève pendant la semaine en question ne sont pas inclus dans les chiffres.

La semaine de travail moyenne est un indicateur avancé de l’emploi. Les entreprises ont tendance à ajuster le total des heures travaillées en augmentant ou en diminuant la semaine de travail avant d’embaucher. Ces chiffres proviennent de l’Enquête auprès des établissements.

Le rapport présente également la rémunération horaire moyenne avant déduction des impôts, les assurances sociales et les avantages sociaux. Ils incluent la rémunération des heures supplémentaires, des jours fériés, des vacances et congés de maladie. Ces chiffres proviennent de l’Enquête auprès des établissements.

Pourquoi cette statistique peut influencer le forex?

Le rapport mensuel sur l’emploi US est une des données économiques les plus influentes sur le forex.

L’anticipation du marché est chaque mois palpable, les réactions sont dramatiques, et les informations pour les investisseurs sont inestimables. En creusant un peu plus loin que le taux de chômage global, les investisseurs peuvent déceler des opportunités d’investissement uniques qui surgissent souvent dans les jours avant et après la publication du rapport.

Les données sur l’emploi donnent des chiffres plus complets sur le nombre se personnes en recherche d’emploi, combien en ont, combien ils sont payés et combien d’heures ils travaillent. Ces chiffres sont le meilleur moyen d’évaluer l’état actuel ainsi que l’orientation future de l’économie. Les salaires non agricoles sont classés par secteurs. Ces données sectorielles peuvent aider les investisseurs à déterminer dans quels secteurs économiques il doivent investir.

Les statistiques sur l’emploi fournissent également des informations sur les tendances des salaires et l’inflation des salaires occupe une bonne place sur la liste des ennemis de la Réserve fédérale.

Les responsables de la Fed surveillent constamment, à l’affût des plus petits signes de pressions inflationnistes potentielles. Si l’inflation est sous contrôle, il est plus facile pour la Fed de maintenir une politique monétaire plus accommodante. Si l’inflation est un problème, la Fed est limitée dans la fourniture de relance économique (baisse des taux).

En suivant les données de l’emploi, les investisseurs peuvent détecter le degré d’étanchéité du marché du travail. Si l’inflation des salaires menace, il se peut que les taux d’intérêt augmenteront, et que les prix des obligations et des action vont tomber.

En revanche, lorsque la croissance des emplois est lente ou négative, alors les taux d’intérêt sont susceptibles de diminuer et les actions et obligations en profitent, de même que les devise spéculatives sur le forex.

Importance

La situation de l’emploi est le principal indicateur mensuel de l’activité économique globale, car elle englobe tous les principaux secteurs de l’économie.

Il est complet et disponible au début du mois. Beaucoup d’autres indicateurs économiques sont tributaires de ses informations.

Le rapport révèle non seulement des informations sur le marché du travail, mais également sur le revenu et la production.

En bref, il fournit des indices sur d’autres indicateurs économiques et joue un grand rôle en influençant la psychologie des marchés financiers au cours du mois.

Interprétation

Les marchés obligataires progresseront lorsque la situation de l’emploi montre une faiblesse, et déclineront lorsque l’emploi est solide. Le marché des actions peut dans ce cas lui aussi progresser parce que les taux d’intérêt faibles sont bons pour les actions.

Mais parfois, les deux marchés évoluent dans des directions opposées. Après tout, un marché du travail solide devrait être favorable pour le marché boursier car il soutient la croissance économique et les profits des entreprises. Dans le même temps, les traders obligataires sont plus préoccupés par le potentiel de pressions inflationnistes.
 
Sur le forex, on notera que ce rapport a traditionnellement une influence majeure sur la paire EUR/USD.

On notera que le taux de chômage augmente en période de ralentissement cyclique et tombe pendant les périodes de croissance économique rapide.

Un taux de chômage en hausse est associée à une faiblesse de l’économie et de taux d’intérêt en baisse.

Inversement, un taux de chômage à la baisse est associé à un taux d’intérêt en expansion et a une économie potentiellement en hausse. La crainte dans ce cas est que les salaires vont augmenter, si le taux de chômage est trop bas et que les travailleurs sont difficiles à trouver.

L’emploi salarié non agricole indique le niveau actuel d’activité économique. Les augmentations de paie non agricoles se traduisent sur la consommation de biens et services.

Plus grande est la progression de l’emploi, plus rapide sera la croissance économique totale. Lorsque l’économie est en phase de maturité d’une expansion, l’augmentation rapide de l’emploi peut générer des inquiétudes au sujet des pressions inflationnistes, si la demande croissante de biens et services ne peut pas être satisfaite par la production actuelle.

Les gains du salaire horaire moyen représentent les pressions salariales. Il est à noter que ces chiffres ne sont pas ajustés des heures supplémentaires ou des changements dans la composition de l’effectif, ce qui affecte les salaires.

Les participants au marché estiment qu’une tendance à la hausse de la rémunération horaire conduira à une inflation plus élevée. Mais si l’augmentation des salaires est compensée par des gains de productivité, les producteurs ne devront pas augmenter les prix des produits avec les salaires parce que leurs coûts unitaires du travail seront stables.

Fréquence
Mensuel.

Source
Bureau of Labor Statistics (BLS), Département américain du Travail.

Disponibilité
Habituellement, le premier jour vendredi du mois.

Couverture
Les données sont pour le mois précédent. Les données de Juin sont libérés en Juillet.

Révisions
Oui.