Leçon 15 : Les différents types d’indicateurs pour l’analyse technique du Forex

Nous avons déjà fait la distinction entre l’analyse graphique (chartisme) et les indicateurs. Dans cette leçon, nous allon préciser cette classification en vous présentant les différents types d’indicateurs techniques que l’on peut utiliser dans le cadre du trading forex.

Les oscillateurs

Il faut avant tout comprendre l’interprétation psychologique de ces indicateurs.

Le principe de base des oscillateurs est de partir du principe qu’il existe un point équilibre à chaque instant et que lorsque les cours vont avoir tendance à trop s’en éloigner, ils vont avoir de forte chance de venir s’en rapprocher. On peut considérer que ce « point d’équilibre » est comme le centre de gravité du cours.


Vous souhaitez vous former au trading forex? Découvrez notre formation en vidéo!


L’oscillateur est un indicateur borné qui évolue entre deux seuils distincts. En effet, on peut y définir des zones dites de « surachats » et des zones dites de « surventes ».

Lorsque le cours sera représenté dans la zone de sur-achat d’un oscillateur, c’est que selon l’indicateur, le cours est trop éloigné à la hausse de son point d’équilibre.

On aura coutume à dire que généralement, les représentations en zone de survente vont inciter l’investisseur à se positionner à l’achat, et à contrario, lorsque l’indicateur représente le cours en zone de surachats, les traders vont être encouragés à se positionner à la vente.

Exemple d’oscillateurs : CCI, RSI

Les indicateurs de suivi de tendance

Ces indicateurs vont vous livrer des informations sur l’état de la tendance actuelle, vous allez pouvoir la déterminer mais vous allez également pouvoir évaluer la force du mouvement en cours. En toute logique, ils servent généralement à filtrer les bruits sur les cours afin d’en tirer un mouvement clair. Il est coutume de les jumeler eux même avec un autre filtre afin d’obtenir un signal d’entrée.

Le plus connu des indicateurs de suivi de tendance reste la moyenne mobile.

Cet indicateur s’applique directement sur les cours et permet de tirer de nombreuses informations. Les moyennes mobiles peuvent vous servir à déterminer de potentiels points hauts et bas du cours, elles peuvent également aider à l’anticipation des essoufflements de tendance.

Les indicateurs de volatilité

Ces indicateurs vont vous aider à anticiper des accélérations ou à tout simplement déterminer que le marché est trop « calme » pour pouvoir se positionner.

Il est important de retenir une chose fondamentale : Ne pas trader, c’est également trader.

L’idée est claire, sans volatilité vous pouvez passer sur un autre graphique, les signaux constatés sur d’autres indicateurs n’auront que très peu d’impact sur le cours étant donné que sans volatilité, le cours n’oscillera pas assez pour vous permettre de réaliser des profits.

Exemple d’indicateur de volatilité : Les Bandes de Bollinger

Les indicateurs de volume

Ces indicateurs vont vous permettre d’évaluer la force du mouvement en cours de par son volume de transactions. Plus on constate de volume lors d’une oscillation, plus le mouvement en cours sera « fort » et donc difficile à détourner.


UNIVERSITE DU FOREX : Un programme complet de formation au trading Forex en 12 heures de vidéos