Leçon 21 : Identifier les seuils importants et choisir ses objectifs

Il est certes très important de savoir étudier des tendances et obtenir des signaux de trading, mais il peut être également primordial de savoir positionner ses objectifs.

Pour cela, il peut être très utile de pouvoir « baliser » vos graphiques avec des seuils potentiellement importants, qui sont autant de points de retournement ou de friction (pause) possibles.


Vous souhaitez vous former au trading forex? Découvrez notre formation en vidéo!


Identifier les niveaux importants est en effet le préalable indispensable au positionnement des objectifs, et c’est donc une compétence dont un trader digne de ce nom ne peut se passer.

Il existe diverses techniques pour repérer les niveaux importants, et vous connaissez d’ailleurs déjà les deux premières : Les supports et les résistances et les moyennes mobiles.

Comme nous l’avons vu, ces outils peuvent entre autres servir à définir des objectifs, mais nous allons résumer ici les principes déjà vus, que nous compléterons par deux outils également très utiles pour repérer les seuils importants : Les retracements de Fibonacci et les points pivots.

Les supports et les résistances

Puisque les supports et les résistances ont tendance à arrêter ou ralentir des mouvements, il peuvent selon toute logique être de bons outils pour positionner ses objectifs.

-Si on suit une position acheteuse et qu’une résistance se trouve sur notre chemin, il peut être judicieux de placer sa limite (son objectif) juste avant la résistance.

-A l’inverse, si on suit une position vendeuse et qu’un support se trouve en ligne de mire, on pourra placer l’objectif juste avant ce support, pour éviter d’entamer les gains en cas de rebond depuis le support.

Les moyennes mobiles

Tout comme les supports et les résistances, les moyennes mobiles peuvent constituer des « points de friction », et peuvent donc par conséquent être aussi utilisées pour positionner des objectifs.

-Lorsque l’on suit une position et qu’une moyenne mobile importante se trouve sur notre chemin, il peut être judicieux de placer sa limite (son objectif) juste avant la moyenne mobile.

Les retracements de Fibonacci

Les retracements de Fibonacci découlent de la suite de Fibonacci, célèbre suite numérique élaborée par un mathématicien italien du 13 ème siècle.

Souvent appliquée dans les sciences et notamment dans la biologie, des techniques de trading se basant sur cette suite ont également été élaborées.

Peu importe les sous-jacent mathématiques de cette méthode, l’important est que beaucoup de traders l’utilisent, et que les niveaux qu’elle permet de repérer seront par conséquent significatifs pour beaucoup de monde.

Concrètement, il s’agit de « découper » une tendance terminée, afin d’en déduire des niveaux importants pour la tendance qui suit la tendance terminée.

Dans la pratique, vous n’avez presque rien à faire, si ce n’est glisser votre souris du point le plus haut au point le plus bas si vous retracez une tendance baissière, et du bas vers le haut si vous retracez une tendance haussière.

fibo

Comme on peut le constater sur cet exemple, les niveaux de Fibonnacci correspondent souvent à des points de retournement, et servent parfois de supports ou de résistances. Cela ne fonctionne pas à tous les coups, ni avec une extrême précision mais on pourra confirmer les niveaux repérés avec les supports ou résistances, ou avec les points pivots, technique que nous allons étudier ci-dessous.

Les points pivots

La technique des points pivots permet de repérer 9 niveaux importants (1 point pivot, et 4 supports et 4 résistances) automatiquement calculés par les plateformes de trading. Encore une fois, nous ferons l’impasse sur le calcul, qui n’a aucun intérêt, pour se concentrer sur l’utilisation en trading.

Parmi les 9 niveaux calculés, le plus important est le Point Pivot (celui du milieu).

La règle d’utilisation est très simple :

Globalement, si les cours évoluent au dessus du point pivot, on considérera que la tendance est positive. A l’inverse, si les cours évoluent au dessous du point pivot, on analysera la tendance comme baissière.

Si on mise sur une baisse, on pourra donc se servir des niveaux inférieurs au point pivot central comme objectifs.

A l’inverse, dans le cadre d’une opération d’achat, on pourra viser les niveaux supérieurs au point pivot central comme objectifs.

Les derniers pics et creux majeurs

Les derniers pics et creux majeurs sont également à considérer comme des seuils importants. Il peut s’agir des derniers pics et creux d’une tendance, des bornes d’une canal (seuils graphiques), ou des cours maximum atteints sur une période donnée (seuils numéraires), par exemple :

*Plus haut / Plus bas sur 52 semaines (1 an)
*Plus haut / Plus bas annuels, mensuels, hebdomadaires, journaliers

Les seuils psychologiques

Les seuils psychologiques sont les seuils importants et potentiels objectifs les plus faciles à repérer. Il s’agit essentiellement des seuils ronds, et à ce niveau, il y a une règle immuable : Plus il y a de « zéros », plus le seuil est psychologique !

Plus il y a de « zéros », mieux c’est !

Le seuil rond par excellence est donc la parité, que une devise a une valeur également à la devise face à laquelle elle est cotée, c’est à dire que le cours est égal à 1,0000.

En dehors des parités, il y a les seuils psychologiques à « trois zéros », 0,8000, 0,9000, 1,2000, 1,3000, 1,4000 sont quelques exemples. Comme vous l’aurez compris, on retrouve donc ces seuils psychologiques majeurs tous les 1000 pips.

Il y a ensuite les seuils psychologique à « deux zéros », tous les 100 pips donc, et on peut descendre plus bas, avec les cours terminant à 20, 50 et 80, qui sont également souvent des seuils psychologiques utiles à court terme

Méthode de positionnement des objectifs

Vous avez donc à votre disposition différents outils pour repérer des seuils importants grâce à diverses techniques et principes. Comme souvent dans le trading forex, la suite du travail consiste donc à trouver des confirmation.

En effet, si plusieurs techniques différentes pointent vers le même seuil important (ou à peu près), l’importance de ce seuil en sera renforcée.

L’idéal est donc de prendre le temps de repérer TOUS les seuils importants sur vos graphiques, pour au final ne garder que les plus confirmés.

Et pour positionner vos objectifs, il suffira ensuite de de « piocher » votre stop et votre limite parmi les seuils importants de vos graphiques, en prenant garde de tenir compte des notions de gestion du risque !


UNIVERSITE DU FOREX : Un programme complet de formation au trading Forex en 12 heures de vidéos