Leçon 5 : Introduction à l’analyse technique du forex

L’analyse technique désigne un ensemble de règles, de techniques et de principes très variés. On peut distinguer deux sous-disciplines dans l’analyse technique : le chartisme et l’analyse « mathématique », qui concerne les indicateurs.

Le chartisme (ou analyse graphique)

Le chartisme concerne les techniques qui étudient directement les graphiques, en traçant par exemples des droites (supports, résistances, lignes de tendance…) ou en tentant de repérer des « configurations graphiques » qui se répètent.

L’analyse chartiste constitue le cœur et les origines de l’analyse technique. Les traders expérimentés considèrent que le chartisme est souvent plus fiable, plus efficace et plus utile que les indicateurs.

Le principal avantage du chartisme est sa simplicité : Il est en effet très facile de maitriser les rudiments de l’analyse graphique, et ensuite tout est affaire d’expérience.

Selon les experts, la valeur de l’analyse chartiste réside dans le fait qu’elle s’intéresse à la « matière brute », c’est à dire directement à l’évolution des prix sur les graphiques, contrairement aux indicateurs, qui passent cette information brute dans des « moulinettes mathématiques », comme pour les raffiner afin d’en tirer des informations supplémentaires.

En effet, il ne faut pas oublier un vieil adage boursier qui stipule que « toute l’information nécessaire se trouve dans les prix »…

Plusieurs leçons concernent l’analyse graphique dans le programme que vous êtes en train de lire, et nous vous invitons à les consulter :

Etude de tendance et théorie de Dow
Les supports et les résistances
Les lignes et canaux de tendance
Les figures graphiques

Par ailleurs, notre formation professionnelle Université du Forex propose de vous former de façon poussée à l’analyse graphique, ce qui peut être très intéressant pour les traders souhaitant démarrer les choses sérieuses dans les meilleures conditions possibles.


Vous souhaitez vous former au trading forex? Découvrez notre formation en vidéo!


Les indicateurs et signaux de trading

Les indicateurs regroupent quant à eux des techniques de retraitement mathématique des cours, avec la plupart du temps une courbe qui vient se placer sous le graphique des cours de la devise, et de laquelle vous pouvez extraire des « signaux » vous invitant à acheter ou vendre à un moment précis.

Généralement, lorsqu’un débutant se forme à l’analyse technique, il a l’impression d’avoir trouvé le Graal du trading: Un ensemble de techniques à appliquer pour savoir quoi faire et quand!

Mais tout n’est pas aussi simple, car il faut savoir interpréter correctement les signaux, il faut savoir éliminer les « faux signaux », sans compter le fait que l’analyse technique n’est pas une science exacte et que la meilleure analyse du monde n’aura jamais raison à 100%.

Selon nous, l’analyse technique vise en effet plutôt à «mettre les probabilités dans son camp», en évaluant dans quelle direction la paire de devises a le plus de chance d’évoluer.

A ce stade il est en effet primordial de bien comprendre que le trading comporte des risques, et que rien, absolument rien n’est jamais sûr à 100% lorsque l’on parle d’analyse technique.

Pourquoi et comment l’analyse technique fonctionne?

Même si l’analyse technique ne fonctionne pas toujours aussi bien qu’on le souhaiterait, force est de constater que les résultats sont souvent là… Mais pourquoi cela fonctionne?

La réponse est selon nous l’auto-réalisation.

L’analyse technique et les indicateurs sont en effet connus de TOUS les traders. Beaucoup de traders utilisent donc en même temps les mêmes techniques, et par conséquent voient les mêmes signaux aux mêmes moments.

Si bien que beaucoup de traders passent les mêmes opérations au même instant, et font ainsi eux-mêmes bouger le marché (via la loi d’offre et de la demande) dans la direction donnée par les signaux.

C’est en effet principalement pour cette raison que l’analyse technique fonctionne, lorsqu’elle fonctionne.

On va donc pouvoir tirer de précieuses conclusions de ce constat, et s’en aider pour savoir pratiquer correctement l’analyse technique.

En effet, si l’analyse technique fonctionne par auto-réalisation, il faut que les outils que l’on utilise soient très répandus chez les traders. On évitera donc soigneusement les derniers indicateurs à la mode, au calcul parfois obscur si ce n’est complètement farfelu.

C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures, et cela se confirme également en analyse technique et dans le trading.

Il est donc également inutile de s’évertuer à trouver des signaux peu visibles, qui ne seront repérés que par quelques traders (qui peut être eux même ne les suivront pas puisqu’ils sauront que peu de monde va les suivre).

Trois principes doivent donc être retenus avant de commencer à étudier l’analyse technique:

  • Toujours utiliser les techniques les plus répandues (donc les plus simples et les plus anciennes)

  • Toujours privilégier les signaux et les constatations évidentes

  • Etre conscient que derrière l’analyse technique on retrouve la nature humaine, par essence imprévisible, donc rien n’est jamais sûr à 100%


UNIVERSITE DU FOREX : Un programme complet de formation au trading en 12 heures de vidéos