PETROLE : La baisse reprend ses droits après le retour temporaire au-dessus de 60 $ de la veille

Le prix du baril de WTI rechute après le timide rebond de la veille. Nous sommes sous 59$.

Encore une fois, ce sont les craintes vis-à-vis de la production US qui alimentent la spéculation baissière. En effet, après l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) lundi, c’était au tour de l’Agence internationale de l’Energie (AIE) de revoir à nouveau à la hausse ses prévisions de croissance de la production américaine aujourd’hui.

L’agence voit la production de pétrole de l’oncle Sam dépasser à court terme (avant la fin de l’année) celles de l’Arabie Saoudite et de la Russie. Nous avons même désormais des livraisons de de brut Américain vers les Émirats Arabes Unis… ?

Bref, tant que les stocks US progresseront et que le nombre de puits en activité augmentera, l’ambiance devrait rester morose sur le prix du baril.

Et à moyen terme, le Venezuela pourrait augmenter sa production dont la diminution récente a largement contribué à l’accord de l’OPEP ces derniers temps. L’Irak a aussi prévu d’augmenter sa production afin de financer sa reconstruction. Le pays dispose d’une capacité de 5 M de barils par jour pour une production effective de seulement 4.7 M (en raison de l’accord avec l’OPEP).

Mais l’objectif est désormais d’atteindre 7 M de barils par jour d’ici 2022. Cela sent le roussi pour l’accord de l’OPEP.

Tout cela n’aide pas le prix du baril à rebondir.

  • Graphique WTI journalier

USOil D1 (02-13-2018 1420)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un − = 0

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>