PETROLE : L’aversion au risque emporte le pétrole dans son sillage

Le pétrole est entraîné par le mouvement qui frappe tous les actifs à risque depuis le début de la semaine.

Néanmoins et malgré le bain de sang sur les indices boursiers et notamment à Wall Street, le prix du baril devrait se maintenir étant donné que la croissance mondiale semble être sur de bons rails. Mais l’un dans l’autre, si le Dollar profite de cette aversion au risque, le pétrole risque tout de même de passer des mauvais jours tant que cet environnement d’aversion au risque persistera.

Le dernier rapport de l’EIA pèse également sur la tendance. L’EIA prévoit une production annuelle US de 10.6 M de barils par jour cette année et 11.2 M en 2019 ! Une révision en hausse de 300 000 barils par jour par rapport au mois de Janvier. C’est beaucoup que ce que l’OPEP prévoit. Cela veut-il dire que l’OPEP va tenter de nouveau de réduire sa production pour stabiliser les prix ? C’est ce qui est en train de se passer.

L’accord déjà renouvelé deux fois court jusqu’à la fin de l’année.

A suivre, les stocks de brut US. Le consensus s’attend à une hausse des réserves de Cushing de 3M de barils. Les stocks d’essence devraient eux progresser de 1M alors que le stock de produits distillés (fioul, diesel) devrait reculer de 1.5 M.

L’API a fait état hier d’une baisse des stocks. A surveiller.

  • Graphique WTI journalier

USOil D1 (02-07-2018 1418)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.