PETROLE : Le baril de WTI tombe sur 60$, le nouveau contrat de pétrole Made in China en ligne de mire

Le prix du baril est retombé sur 60$ (WTI) après avoir flirter avec les 66$ il y a deux semaines de cela. C’est un recul massif à sens unique qui a été déclenché par la chute de Wall Street.

Le prix du baril devrait maintenant trouver un peu de support mais si NY plonge plus bas, il y a des chances que le prix du pétrole suive la même direction, surtout si le Dollar continue de s’apprécier.

A court terme, il va falloir surveiller le décompte de forages en activité aux USA. Si le chiffre augmente de nouveau, cela va renforcer le sentiment que le production US se reprend fortement. Nous sommes actuellement au-dessus de 10 M de barils par jour.

A moyen terme, c’est le nouveau contrat sur le pétrole qui sera lancé par la Chine le 26 Mars qui attire l’attention (nous l’avons appris la date précise dans un communiqué de l’autorité chinoise de régulation financière (CSRC) cette nuit). Un concurrent de poids pour les autres benchmarks que sont le Brent et le WTI.

En effet, la Chine veut taper un grand coup pour asseoir son Empire et va pour cela lancer un contrat adossé au pétrole côté à Shanghai et libellé en Yuans. Cette dernière précision est très importante car jusqu’à présent, tous les contrats de pétrole du monde ou presque sont libellés en Dollar. C’est un peu comme si les États-Unis étaient propriétaires de tout le pétrole du monde…

Ces nouveaux contrats shanghaïens entendent offrir une alternative au Brent londonien et au WTI (Le West Texas Intermediate) qui sont des contrats échangés à Londres et à Wall Street, tous deux libellés en dollars et qui dominent les échanges planétaires de pétrole brut

Ces contrats seront de surcroît ouverts aux investisseurs étrangers et surtout échangeables contre de l’or !

Cet événement risque de lourdement peser sur le Dollar car la Chine est devenu le premier importateur mondial de pétrole (+40 % au mois de Janvier par rapport à Janvier 2017). En effet, l’objectif est de pouvoir acheter du pétrole avec son propre papier, ce qui reste jusqu’à présent le privilège exorbitant de l’oncle Sam qui ne lésine pas sur les guerre pour empêcher n’importe quel pays qui voudrait vendre son pétrole dans une autre monnaie (Irak, Lybie, Iran, Venezuela, Russie etc…).

A suivre de près.

  • Graphique WTI journalier

USOil D1 (02-09-2018 1413)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six + 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>