Prévisions EUR/USD et stratégie de trading pour la semaine du 09 Juillet 2018

La semaine ne sera pas extrêmement étoffée du côté du calendrier économique mais nous aurons tout de même de quoi faire avec notamment les discours de plusieurs banquiers centraux et les chiffres d’inflation.

Mario Draghi s’exprimera par deux fois mais tiendra le même discours au cours de son audition du côté du parlement Européen. Le président de la BCE a déjà utilisé ce rendez-vous pour faire passer des messages. Surveillez donc son intervention.

L’inflation de part et d’autre de l’Atlantique devrait également attirer l’attention des marchés ce Jeudi. L’IPC est attendu à 2.1 % en Allemagne pour le mois de Juin, 2.4 % en France (aie..) et 2.9 % aux États-Unis (Huch..). Des chiffres d’inflation au-dessus du consensus en Europe pourraient inciter la BCE à resserrer plus rapidement sa politique monétaire (ce qui ne manquera pas de provoquer une nouvelle crise…).

En marge du calendrier économique, il faudra aussi surveiller le prix du baril et la guerre commerciale qui s’installe avec l’oncle Sam. Surveillez donc de près les stocks de pétrole et le rapport mensuel de l’OPEP. Pour le moment, le panier de crabes qu’est l’OPEP semble d’avis de faire monter les prix. Le Dollar ayant une corrélation historique inverse avec le Dollar, le billet vert pourrait reculer davantage en cas de nouvelle hausse du prix du baril.

Concernant la guerre commerciale, l’Allemagne semble clairement dans le collimateur US. Le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a estimé dimanche que les États-Unis voulaient « diviser la France et l’Allemagne ». En Effet, Trump a demandé à Macron « pourquoi il ne quittait pas l’Europe » tout en promettant un traité commercial plus avantageux qu’avec le reste de l’UE…

L’Allemagne a un modèle économique mercantiliste. Elle produit et exporte beaucoup. Ses excédents commerciaux, et notamment vis-à-vis de ses « partenaires » Européens, sont considérables. Par nature, l’Allemagne est donc profondément mondialiste et globaliste, car la mondialisation a été très bénéfique pour 3 pays dans le monde en ordre décroissant de profits réalisés. En numéro un, la Chine. En seconde position… l’Allemagne. Au troisième rang, le Japon. L’Allemagne et ses positions ultra-mondialistes et libre-échangistes en font l’ennemi numéro un à abattre en Europe pour les États-Unis et il faut garder cela à l’esprit avant toute chose.

Dans ce contexte, toute dispute lors de l’Eurogroupe cette semaine pourrait peser sur l’Euro.

Nous restons d’avis que l’Euro devrait rester entre 1.15 et 1.20 à court terme. Il est intéressant d’acheter autour de 1.15 mais de vendre à l’approche de 1.20.

Stratégie EUR/USD hebdomadaire

Vente : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Objectif : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Stop loss : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSD H4 (07-09-2018 1556)

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. Gandanoya says

    Si Mario Balotelli va avoir 2 conférences de presse, comment savez vous qu’il va maintenir toujours le même discours….?
    Un coup il pourra dire:
    je reste du côté Nice….
    Le coup d’après il pourra dire:
    Du coup je pars, dommage que Nice ne pourra pas venir avec moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 7 = quinze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>