EUR/USD: Le Dollar se renforce face à la Fed, l’Euro-Dollar accentue sa correction sur le Forex

Bien que n’ayant été l’occasion d’aucune surprise majeure, la réunion de la Fed et la déclaration qui a été publiée à son issue hier soir a renforcé le Dollar, et mécaniquement envoyé la paire EUR/USD en baisse sur de nouveaux creux.

Alors que la paire hésitait autour de 1,1420 en fin de session européenne hier, la soirée a été l’occasion d’une accélération baissière qui a poussé EUR/USD sur un creux à 1,1351, au plus bas depuis plus d’une semaine.

La déclaration de la Fed s’est révélée quasiment identique au mois précédent, ce qui a été interprété comme une bonne nouvelle, dans la mesure où la récente dégradation des données économiques aux Etats-Unis aurait pu justifier des modifications dovish dans le langage de la Fed.

Dans ce contexte, le Dollar a donc accentué son rebond. Le Dollar Index a ainsi marqué hier soir un sommet sur 96,58, alors que l’indice avait des difficultés à conserver le seuil psychologique de 96 en fin de session européenne.

D’un point de vue graphique, le retournement baissier qui se devinait hier se confirme donc davantage, grâce à plusieurs cassures clés, sous les moyennes mobiles 100 et 200 heures, et sous le seuil psychologique de 1,14.

A ce stade, les prochains supports, et objectifs baissiers, se situent à 1,1350, 1,1330 et 1,13.

A la hausse, il faudrait pouvoir observer un retour au-dessus de 1,1450 pour que le biais correctif soit remis en question.

Enfin, on notera en ce qui concerne le calendrier économique du jour que les traders forex devront surveiller l’IPP US à 14h30, et l’indice de confiance des consommateurs US selon l’Université du Michigan, à 16h.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue vers 1,1360 sur le Forex.

Graphique EUR/USD H1

Consultez également nos graphiques EUR/USD en temps réel.

EURUSD H1 (11-09-2018 0303)

Ce graphique a été réalisé avec la plateforme de trading TradingStation 2 fournie par FXCM France.

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. Nico says

    N’oublions pas non plus l’influence de l’Italie avec son déficit revu à la baisse par l’UE et les inquiétudes du FMI qui en découlent.

  2. says

    Le dollar se renforce de plus en plus et l’euro lui se déprécié bientôt il faura plus d’un euro pour avoir un dollar ! L’euro cours à sa perte et le dollar sera toujours ROI ! Vive la fin de l’euro !