Home > Actualités & Analyses Forex > A quoi faut-il s’attendre pour les relations commerciales Chine-USA suite à la trêve conclue le weekend dernier?

A quoi faut-il s’attendre pour les relations commerciales Chine-USA suite à la trêve conclue le weekend dernier?

Les États-Unis et la Chine se dirigent vers une plus grande coopération, même s’il faudra des années pour régler le différend commercial en cours, ont déclaré certains analystes hier.

« Je pense que nous sommes vraiment engagés dans un processus qui pourrait prendre trois ou quatre ans « , a déclaré Timothy Stratford, président de la Chambre de commerce américaine à Beijing à l’occasion du Forum économique mondial à Dalian, en Chine.

« Je suis plus optimiste à moyen terme, à savoir que les deux gouvernements et les deux pays se retrouveront dans une meilleure situation « , a-t-il ajouté.

Le Président chinois Xi Jinping et le Président américain Donald Trump ont convenu samedi de poursuivre les négociations commerciales, après que les pourparlers se soient dégradés au début du mois de mai. M. Trump a déclaré que les États-Unis s’abstiendraient d’imposer de nouveaux droits de douane sur les produits chinois et qu’il envisagerait d’autoriser les entreprises américaines à vendre au géant chinois des télécommunications Huawei, blacklisté par les USA depuis Mai.

Pékin, pour sa part, a adopté une position plus dure à l’égard des États-Unis au cours des dernières semaines et a menacé de publier sa propre version d’une liste noire.

« Wei Jianguo, ancien vice-ministre au ministère chinois du Commerce, a déclaré lund qu’en relançant les négociations commerciales, il y a « un nouveau point de départ, une meilleure compréhension commune ».

« Je pense que la situation sera résolue très rapidement « , a dit M. Wei, mais il a refusé de donner un délai précis.

Il n’est pas certain que la trêve temporaire débouchera sur un accord, d’autant plus que d’importantes questions politiques demeurent des points de mésentente entre les deux plus grandes économies du monde. Pour les Américains concentrés sur l’élection présidentielle de l’année prochaine, l’appel à faire pression sur la Chine et son développement technologique s’est intensifié de la part des deux partis politiques.

« Le problème, est que si la Chine n’accélère dans son ouverture et ses réformes, cela risque unir tous les partis aux États-Unis « , a déclaré Charles Li, directeur général des Bourses de Hong Kong.

Les critiques affirment que Pékin n’a pas tenu les promesses faites lors de l’adhésion de la Chine à l’Organisation mondiale du commerce en 2001 et que les efforts pour ouvrir son économie aux entreprises étrangères ont été beaucoup trop lents.

« Vous ne pouvez pas faire de réformes mondiales majeures en dehors de l’OMC », a déclaré Yi Xiaozhun, directeur général adjoint de l’Organisation mondiale du commerce.
« C’est pourquoi nous encourageons tous nos membres, y compris les grands, à dialoguer et à prendre des mesures sérieuses de réforme. »

Dimanche, le gouvernement chinois a annoncé qu’il éliminerait certaines restrictions à l’investissement étranger dans des industries comme l’exploration pétrolière et gazière, les mines et l’agriculture. Pékin a également publié une nouvelle liste de domaines dans lesquels l’investissement étranger est encouragé, y compris le matériel de réseau de données et le cloud computing, selon l’agence de presse Xinhua.

Les autorités se sont empressées d’adopter une nouvelle loi sur l’investissement étranger en Mars, qui entrera en vigueur au début de l’année prochaine et prétend améliorer la protection de la propriété intellectuelle et interdire le transfert forcé de technologie.

Nick Marro, analyste à l’Economist Intelligence Unia déclaré :  » Dans les demandes structurelles, nous avons vu certains développements en Chine, indépendamment des négociations commerciales qui sont positives pour l’avenir « .
Il a toutefois noté que les États-Unis et Pékin s’intéressent de plus en plus à l’accès à la technologie de l’autre partie, et que les événements des derniers mois ne feront qu’accélérer le développement de la Chine dans ce domaine.

Il n’est pas clair dans quelle mesure les deux pays vont revenir à la relation plus amicale des années passées, selon M. Marro, ajoutant qu’il s’attend à ce que les tensions commerciales refassent surface dans un 2020.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte