Home > Actualités & Analyses Forex > Les Canaries appellent Madrid à l’aide, l’euro recule, le fonds destiné aux régions est presque épuisé (tour d’horizon des demandes d’aide régionales)

Les Canaries appellent Madrid à l’aide, l’euro recule, le fonds destiné aux régions est presque épuisé (tour d’horizon des demandes d’aide régionales)

L'Équipe Éditoriale de Professeurforex.com

(ProfesseurForex.com) – La région espagnole des Canaries vient de demander une aide de 756,8 milliards d’euros au gouvernement central de Madrid, selon le ministre de l’Economie et des Finances Javier Gozalez Ortiz.

Sur ce total, 326 millions d’euros seront utilisés pour rembourser des dettes arrivant à échéance d’ici la fin de l’année, tandis que 430 millions d’euros seront destinés à financer le déficit approuvé par le gouvernement.

Les Canaries sont donc la sixième région à faire appel au Fonds spécial du gouvernement pour les régions.

Faisons un état des lieu des demandes d’aide régionales déjà formulées :

Catalogne : 5,02 Milliards d’euros

Andalousie : 4,9 milliards d’euros

Valence : 3,5 milliards d’euros

Murcie : 641 millions d’euros

Castille-La Mancha : 848 millions

Rappelons pour finir que le fonds espagnol déstiné aux régions est doté de 18 Milliards d’euros, et qu’en comptant Les Canaries, 15,6658 Milliards d’euros ont été utilisés, alors que seulement 6 régions sur 17 ont formulé une demande d’aide.

Il reste donc à peine plus de 2 milliards d’euros pour éventuellement aider une des 11 régions qui n’a pas encore formulé de demande d’aide.

Sur le forex, on notera que la demande d’aide des Canaries a ravivé certaines tensions, même si cette demande est la plus modeste des 6 demandes d’aide déjà formulées par les régions espagnoles, ce qui a entrainé l’euro dollar dans une légère correction de 30 pips, la devise évoluant actuellement autour de 1,3025, contre 1,3055 avant l’annonce.

D’un point de vue technique, la devise semble dans sa correction avoir trouvé du support sur les 61.8% des retracements de Fibonacci du rallye consécutif aux chiffres de l’emploi US.

A lui seul, le petit archipel des Canaries et sa modeste demande d’aide a donc permis à la devise d’annuler les deux tiers de la hausse consécutive à la baisse du taux de chômage US, signe le que le rebond de l’euro n’est peut-être pas aussi solide ni aussi durable qu’on peut le penser…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags: