Home > Actualités & Analyses Forex > Analyse EUR/USD : La nouvelle baisse de l’inflation pèse finalement doucement sur l’Euro, la tendance reste baissière avant le rapport NFP

Analyse EUR/USD : La nouvelle baisse de l’inflation pèse finalement doucement sur l’Euro, la tendance reste baissière avant le rapport NFP

L'Équipe Éditoriale de Professeurforex.com

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD consolide sans se préoccuper du nouveau plus bas sur GBP/USD. Mais la pression reste plutôt baissière malgré le fait que les haussiers aient profité de l’absence de réelle intention de paraître Hawkish de la part de la FED.

Chacun sait que Janet Yellen est une colombe (Dovish). C’est à dire qu’elle ne se pressera pas pour durcir la politique monétaire concernant la remontée des taux directeurs. Malgré des améliorations significative des grandes mesures de l’emploi, les gouverneurs maintiennent leur scepticisme, notamment en raison de la chute du taux de participation et le fait que le chômage de longue durée s’est installé. Pourtant nombreux sont ceux qui estiment que la FED est déjà en retard concernant son resserrement monétaire et un gouverneur (plosser) vient déjà de voter contre la décision du FOMC, signe que le débat s’intensifie mais que la majorité reste aux côtés de Janet Yellen.

Aujourd’hui c’était l’IPC de la Zone Euro qui devait remuer un peu le forex mais nous l’avons déjà souligné à plusieurs reprises, étant donné que la BCE ne bougera pas le petit doigt avant un moment, la baisse de l’inflation ne changera pas les anticipations au niveau de la politique monétaire. Pas de réactions sur le forex donc malgré un nouveau ralentissement à 0.4 %. Il faudrait tomber à 0.2 % pour éventuellement inciter la BCE à prendre de nouvelles mesures avant la fin de l’année.

En Allemagne, les ventes au détail ont été honorable en glissement mensuel mais en annuel, nous tombons à 0.4 % contre 2.4 % précédemment. Une augmentation nette et soutenue de la consommation en Allemagne ferait pourtant de bien à l’équilibre des flux financiers dans la Zone Euro.

Autre bonne nouvelle en Allemagne, le taux de chômage se stabilise à 6.7 %, 12 000 chômeurs de moins en glissement mensuel. En parlant de chômage, notons le recul à 12.3 % en Italie contre 12.6 % précédemment.

Mais mauvaise nouvelle, l’IPC annuel tombe à 0.1 %…. Cela explique le recul à 0.4 % de l’IPC de l’ensemble de la Zone Euro. Le mois dernier l’IPC était à 0.3 %. En Annuel harmonisé, nous sommes à 0%…

EN France les dépenses de consommation progressent un peu moins qu’en Allemagne mais ça progresse, c’est l’essentiel.

Quelques satisfation donc en Europe mais le plus important reste que l’inflation a disparu au mois de Juillet en Italie ainsi qu’en Espagne (-0.3 % y/y…). Même si il ne faut pas s’attendre à une réaction de la BCE à court terme, l’Euro, surtout dans le contexte baissier actuel, ne peut pas vraiment remonter.

La tendance reste baissière car le rapport NFP pourrait donner du grain à moudre aux baissiers demain, avec les 1.3325 en ligne de mire. D’ici là, nous aurons quelques statistiques US cet après-midi, sur l’emploi notamment.

  • EUR/USD H1

EURUSDH1

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags: