Home > Actualités & Analyses Forex > Analyse Fondamentale: 4 raisons qui font du PIB US une mauvaise nouvelle malgré les apparences, et qui expliquent la réaction du Dollar

Analyse Fondamentale: 4 raisons qui font du PIB US une mauvaise nouvelle malgré les apparences, et qui expliquent la réaction du Dollar

(ProfesseurForex.com) – Si on s’en tient aux chiffres de base, la réaction du Dollar face au PIB US de cet après-midi est difficile à comprendre, puisque le PIB a progressé plus que prévu (+3,5% contre +3% anticipé), et que le billet vert a plongé face à ces chiffres aux allures de bonne nouvelle. Il convient donc d’analyser la situation en détail, et de trouver des réponses !

Pourquoi le dollar a-t-il réagit ainsi ?

Au delà du simple taux de croissance, le marché s’est intéressé aux composantes du PIB, pour se rendre compte que les deux principaux facteurs haussiers pour le PIB du T3 ont été les dépenses du gouvernement et le commerce extérieur, tout en relevant également d’autres points noirs.

Au total, on peut détailler 4 facteurs qui amoindrissent sensiblement le caractère apparemment positif des chiffres publiés aujourd’hui :

*En ce qui concerne les dépenses du gouvernement, qui ont compté dans le PIB à hauteur de 0,83%, on peut considérer qu’il s’agit d’une croissance de « mauvaise qualité », puisque difficilement soutenable, et finalement « artificielle ».

*En ce qui concerne le commerce extérieur, qui est généralement considéré comme une source de croissance de qualité, le marché soulève un bémol, avec des importations en retrait (baisse de -2,4% sur le T3). Par conséquent, l’excédent commercial est en partie dû à la baisse des importations, alors qu’il serait plus sain de le voir se reposer sur les exportations.

*Au sujet des dépenses des consommateurs, la source de croissance « de la plus haute qualité », les chiffres sont décevants, puisque sur le T3, elles ont progressé de +1,8%, après +2,5% au T2 et contre +1,9% anticipé par les économistes.

*Enfin, ont peut noter que pour l’indice des prix Core PCE du PIB, la mesure d’inflation favorite de la Fed, les chiffres se sont également révélés décevants, à 1,3% y/y au T3, contre 1,4% anticipé.

Désormais, les traders vont davantage s’inquiéter des perspectives de croissance US

Au final, la croissance US est supérieure aux attentes, mais semble de piètre qualité, ce qui soulève des questions pour le dernier trimestre. Ce niveau de croissance va-t-il être soutenable ou l’économie US va-t-elle de nouveau chuter à la fin de l’année ? Rien n’est garantit à ce stade, mais ce qui est sûr, c’est que ces questions seront désormais bien plus présente à l’esprit des investisseurs pour les prochaines semaines !

Et ces questions vont en amener d’autres, notamment en ce qui concerne le timing de la hausse des taux de la Fed… Certains oiseaux de mauvais augure n’hésitent déjà pas à prédire un QE4 pour 2015 alors que la Fed vient de mettre fin au QE3. Gageons que les chiffres publiés aujourd’hui et leurs potentielles implications vont ajouter de l’eau à leur moulin!

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte