Home > Actualités & Analyses Forex > ANALYSE NZD/USD : Le Dollar Néo-Zélandais monte avant les minutes du FOMC

ANALYSE NZD/USD : Le Dollar Néo-Zélandais monte avant les minutes du FOMC

NZD

(ProfesseurForex.com) – Après que la douce tendance baissière ait été détruite Vendredi dernier dans le sillage du FOMC, NZD/USD continue de progresser à quelques heures des minutes du FOMC.

Le Kiwi s’approche des 0.76 $ après être resté amorphe suite à la décision de politique monétaire de la RBA (Statu quo).

La paire se reprend après avoir ignoré de répliquer la hausse du Dollar Australien suite à l’annonce de la RBA qui a déçu des marchés qui tablaient sur une baisse de 0.25 % du taux directeur (actuellement à 2.25 %).

Notons que la banque centrale Néo-Zélandaise a tenté d’affirmer sa position neutre au cours de ses dernières réunions, ce qui va continuer de supporter NZD sur le forex. En effet, la RBNZ est l’ue des rares banques centrales qui ne semble vraiment pas en faveur d’un assouplissement monétaire.

Les minutes du FOMC seront intéressantes puisque dernièrement, l’expression « patience » a été supprimée alors que les projections économiques ont été révisées à la baisse. Mais très probablement, ces minutes seront ternes, sans grande influence sur le forex, à moins d’une surprise de taille.

La paire est consolide depuis le début de l’année et si le NZD est l’une des monnaies qui risque le plus de s’apprécier face au Dollar tant que ce dernier marquera une pause, il faut tout de même profiter de rebonds significatifs pour shorter selon nous.

  • Graphique NZD/USD H4

NZDUSDH4

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.