Home > Actualités & Analyses Forex > Aperçu des données des NFP pour le mois de septembre

Aperçu des données des NFP pour le mois de septembre

À la fin de la semaine de trading, comme c’est l’habitude le premier vendredi de chaque nouveau mois, les données sur les salaires non agricoles montreront l’état du marché du travail américain. Depuis les confinements de février-avril et les pertes d’emplois qui en ont résulté, les États-Unis ont créé des millions d’emplois chaque mois. 

Cependant, le marché du travail montre encore des signes de faiblesse. La plupart de ceux qui sont revenus au travail étaient des employés en congé temporaire. Par conséquent, les emplois ne sont pas nouvellement créés, mais ils ont été « gelés » pendant un certain temps.

De plus, tous ces mois depuis mai, la tendance des pertes d’emplois permanents est à la hausse. Si l’on regarde derrière les gros titres, chaque mois depuis le mois de mai, les pertes d’emplois permanents ont augmenté, malgré le fait que les gros titres annoncent la création de millions de nouveaux emplois.

De plus, si l’on fait un simple calcul et que l’on compare les 22 millions d’emplois perdus en février-avril avec ceux créés dans les mois suivants, on constate qu’il reste encore un énorme vide à combler.

Que peut-on attendre des NFP de ce vendredi ?

Ce communiqué des NFP ne signifie pas grand-chose pour les marchés financiers. Non pas que le chiffre ne soit pas important, mais l’accent est mis pour l’instant sur les données de l’inflation européenne et les élections américaines.

En tant que tel, les attentes manquantes ou non des NFP devraient venir en second lieu. Le marché réagira, mais il sera surtout déclenché par des algorithmes de trading à haute fréquence programmés pour tirer le meilleur parti d’un mouvement rapide du marché.

On s’attend à ce que les États-Unis créent 900 000 emplois supplémentaires en septembre. Toutefois, il s’agit là de la moyenne, le risque étant de faire pencher la balance du côté de la baisse.

Oxford Economics prévoit que les NFP n’indiqueront que 600 000 emplois supplémentaires pour l’économie américaine en septembre, après les 1 400 000 emplois ajoutés en août. À ce rythme, le niveau de l’emploi reste bien inférieur au niveau pré-pandémique, d’environ 7 %.

La faible croissance de l’activité économique devrait affecter les emplois créés en septembre. Le marché se concentrera également sur le taux de chômage, car la Fed a indiqué à plusieurs reprises récemment que les niveaux d’emploi élevés restent sur sa liste de priorités.

Comme mentionné au début de cet article, n’attendez pas grand-chose en termes d’orientation claire du marché de la part des NFP de cette semaine. Cherchez plutôt un nouveau positionnement pour la semaine à venir alors que nous entrons dans les dernières heures de trading vendredi prochain.

Si l’inflation de base européenne, qui sera publiée vendredi prochain avant les NFP, tombent en-dessous du précédent niveau de 0,4%, les traders utiliseront tout rebondissement de l’EURUSD donné par les NFP faibles pour établir des positions courtes pour les prochains titres dovish de la BCE. Et si l’EURUSD tourne, le dollar tournera aussi.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.