Home > Actualités & Analyses Forex > Aucun changement de la part de la Banque du Canada

Aucun changement de la part de la Banque du Canada

La Banque du Canada (BOC) a remis hier son rapport et sa décision de politique monétaire. Elle a maintenu le taux d’intérêt inchangé au niveau de 0,25 %, littéralement la limite inférieure effective telle que reconnue par la banque. 

Le dollar canadien (CAD) a chuté d’une centaine de pips hier, mais cette baisse ne peut être attribuée à la décision de la BOC sur les taux d’intérêt. Au contraire, le prix du pétrole est un moteur important pour le CAD ces derniers temps et le restera tant que la BOC maintiendra le taux au jour le jour proche de zéro.

Le prix du pétrole, moteur de l’action sur les paires de CAD

Le prix du pétrole a connu l’une de ses plus fortes hausses depuis qu’il est tombé en territoire négatif. En avril de cette année, les contrats à terme pour le mois de mai n’avaient plus d’acheteurs. Alors que la plupart des économies européennes étaient en mode lock-down et que l’activité économique américaine commençait à suivre le même chemin, la demande de pétrole a plongé.

Soudain, les producteurs ont dû faire face à la situation inhabituelle d’avoir trop de pétrole sur les bras et de ne plus pouvoir le stocker gratuitement. Ainsi, le prix du WTI pour le contrat de livraison de mai est tombé en dessous de zéro. De plus, il s’est établi ce jour-là à – 40 dollars.

Peu de courtiers affichent ce niveau sur les graphiques présentés à leurs clients aujourd’hui, mais ceux qui ont eu le courage d’acheter du pétrole ce jour-là et de le conserver tout au long de la journée ont probablement fait l’opération de leur vie. Le prix du pétrole ne s’est pas arrêté avant 43 dollars (cette fois-ci positifs), déclenchant un rallye massif sur le CAD, considéré comme une monnaie de base.

Le prix du pétrole et le CAD évoluent toujours en étroite corrélation. Cela est particulièrement vrai lorsque le taux d’intérêt de la banque centrale n’attire pas les investisseurs à long terme, comme c’est le cas de nos jours.

Le Canada a une économie à forte intensité énergétique, et la hausse du prix du pétrole a entraîné une augmentation du CAD. C’est pourquoi, hier, après la décision de la BOC sur les taux d’intérêt, le marché a simplement réagi à un rebondissement du prix du pétrole plutôt qu’au message très attendu de la BOC.

Toutefois, le gouverneur de la banque centrale, M. Macklem, fait un discours aujourd’hui. Quatre heures après le début de la conférence de presse de la BCE, Macklem de la BOC parle des effets de la pandémie sur l’économie. Les traders du CAD devraient être à l’affût de tout indice de changement futur de la politique monétaire.

Il est habituel que les banques centrales utilisent les événements entre deux réunions pour mieux communiquer leurs intentions, car le marché a tendance à être distrait et il n’y a donc pas beaucoup de volatilité sur les paires de devises du CAD.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.