Home > Actualités & Analyses Forex > Augmentation inquiétante du nombre de faillites

Augmentation inquiétante du nombre de faillites

Alors que la pandémie de coronavirus entre dans son quatrième mois dans le monde développé, le nombre d’entreprises touchées en permanence par le manque de demande des clients augmente considérablement. Dès le début de la crise, quelques grands noms ont déposé leur bilan – Hertz, la société de location de voitures, entre autres. 

D’autres entreprises auraient fait de même si les gouvernements n’étaient pas intervenus et avaient offert des prêts ou même des subventions et des renflouements. Les compagnies aériennes du monde entier ont bénéficié d’aides d’État. Pourtant, ce n’est pas fini – American Airlines a annoncé l’autre jour que plus de 36 000 emplois sont en danger aux États-Unis. Comme la demande ne reprend pas comme prévu, la crise prend plus de temps et un plus grand nombre d’entreprises devraient se mettre sous la protection de la loi sur les faillites.

Même l’activité de recherche de Google sur les faillites a grimpé en flèche en 2020 pour atteindre des niveaux jamais vus depuis la grande crise financière de 2008-2009. Cela en dit long sur les difficultés auxquelles les entreprises privées sont confrontées ces temps-ci.

Il n’y a pas que les recherches de Google pour les faillites qui augmentent

La dernière victime annoncée cette semaine – Brooks Brothers – un détaillant américain, présent depuis plus de deux siècles dans le secteur, ne peut faire face au choc du coronavirus et a demandé une protection en vertu du chapitre 11.

Ce n’est qu’une autre victime de la récession économique actuelle – et probablement pas la dernière. Au cours des trois derniers mois seulement, soixante-quinze entreprises ayant un passif de plus de 50 millions de dollars ont déposé leur bilan, ce qui en fait le deuxième plus mauvais trimestre de l’histoire.

Les entreprises de toutes tailles ont connu des difficultés depuis le début de la pandémie de coronavirus. Le blocage a touché tout le monde, quel que soit le secteur d’activité. Même les entreprises que l’on croyait sûres (c’est-à-dire les entreprises en ligne) ont eu des difficultés, car les consommateurs gardent leur argent en raison de la grande incertitude quant à l’avenir.

Bien sûr, certaines entreprises se sont développées de manière spectaculaire. Les épiceries en ligne ou les géants technologiques de la Silicon Valley ont connu un très bon trimestre si l’on en juge par l’augmentation de leur capitalisation boursière. Cependant, une économie, ce n’est pas seulement quelques entreprises qui se portent bien.

Aux États-Unis, par exemple, les petites entreprises sont le pilier de l’économie. Elles emploient des millions de personnes et représentent, avec les entreprises de taille moyenne, une part importante du produit intérieur brut (PIB).

Ce sont ces entreprises qui sont les plus menacées. L’augmentation spectaculaire du nombre de faillites survient au moment où le gouvernement et la banque centrale offrent un soutien financier sans précédent.

Quel serait le nombre de faillites sans ce soutien ?

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte