Home > Actualités & Analyses Forex > Baisse spectaculaire des actions après le message de la Fed

Baisse spectaculaire des actions après le message de la Fed

Mercredi, la Réserve fédérale des États-Unis (Fed) a laissé la politique monétaire inchangée. Elle l’a jugée appropriée pour la situation économique actuelle et a signalé que d’autres mesures de relance seraient nécessaires si elles devaient être prises. 

Jusqu’à la déclaration du FOMC et la conférence de presse de mercredi, la bourse a récupéré la quasi-totalité des pertes liées aux coronavirus. De plus, certains indices (par exemple le Nasdaq) ont atteint des sommets historiques.

Mais tout a changé hier.

Message dovish provenant de la Fed

Le message de la Fed de cette semaine était axé sur les opinions des membres concernant les taux directeurs projetés. Le message était clair : des taux directeurs proches de 0 % jusqu’à la fin de l’année 2022. Dans des conditions normales, cela est suffisant pour soutenir un rallye boursier.

Seulement cette fois, le marché n’a pas aimé le message. Les projections de la Fed ont également montré un taux de chômage de 5 % en 2022 – un scénario optimiste, mais les demandes initiales de chômage et les demandes continues publiées juste avant l’ouverture de la bourse jeudi ont montré que les projections de la Fed sont déconnectées de la réalité du marché du travail.

Plus précisément, le nombre de demandes continues de 20,9 millions met en doute le taux de chômage de 13,3 % que nous avons vu vendredi dernier. Ou alors, il s’agit simplement des données positives soulignées par Powell de la Fed lors de la conférence de presse de mercredi, même s’il a admis que le chemin de la reprise est plein d’incertitudes.

Ce qui est clair maintenant, c’est que la reprise économique pourrait prendre n’importe quelle forme, à part un V.

Une autre chose qui pose problème au marché boursier est l’énorme différence entre les besoins du gouvernement et ce que la banque centrale fournit. L’un des rôles d’une banque centrale est d’agir en tant que banquier du gouvernement, et le mois de mai a révélé une augmentation stupéfiante des emprunts de 760 milliards de dollars. En mai, les investisseurs ont assisté à la deuxième plus grande émission nette de bons du Trésor de l’histoire.

Le problème, c’est que l’emprunt éclipse la taille du plan de relance de la Fed d’environ 300 milliards de dollars. En d’autres termes, la variation mensuelle des actifs de la Fed moins les emprunts du gouvernement pour mai 2020 est négative à hauteur de 300 milliards de dollars – une baisse pour les actions dans leur ensemble.

Pour compléter la tempête parfaite pour le marché boursier, les niveaux des stocks de pétrole américains ont augmenté le jeudi pour atteindre des niveaux historiques. Cela montre que la reprise économique manque d’élan et laisse présager de nouvelles mesures de relance budgétaire et monétaire.

Alors que Powell a laissé la porte ouverte à une nouvelle relance, ce qui signifie que le Congrès fera probablement de même, le marché voulait quelque chose de concret. La Fed pourrait devoir relever de nouveaux défis une fois de plus.

Tags:
FED
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte