Home > Actualités & Analyses Forex > Banque nationale suisse – Une banque centrale pas comme les autres

Banque nationale suisse – Une banque centrale pas comme les autres

La Suisse a toujours joué un rôle particulier dans la politique mondiale. Au cœur même de l’Europe, sa neutralité en fait l’un des pays les plus intéressants du monde. Il en va de même pour la Banque nationale suisse.

C’est une banque centrale comme aucune autre, qui a presque détruit le commerce en ligne tel que nous le connaissons aujourd’hui, et qui participe activement aux marchés financiers nationaux et internationaux.

2015 et la saga EURCHF

En 2015, la BNS a été contrainte de baisser son taux de change fixe sur l’EURCHF. Jusqu’en janvier de cette année-là, elle a maintenu le taux à 1,20 minimum, s’engageant à défendre ce niveau quoi qu’il arrive.

Alors que la BCE se préparait à assouplir les conditions monétaires et à réduire les taux de l’euro, la BNS a été contrainte d’abandonner. Cela a coûté à la banque des dizaines de milliards de francs suisses, et le commerce en ligne a presque disparu. Depuis ce moment, les maisons de courtage offrent une protection contre les soldes négatifs, une politique destinée à maintenir l’intérêt des traders pour le marché des devises.

Qu’est-ce qui fait la spécificité de la BNS ?

Pour commencer, la BNS est une action cotée à la bourse suisse. Oui, ses actions ont un flottement libre, comme celles de toute autre société. La BNS est un mélange unique entre une banque centrale, un hedge fund mais aussi un fonds souverain. Elle détient divers actifs dans son bilan, non seulement des actifs locaux, mais aussi et surtout des actifs étrangers.

La BNS a toujours combattu une monnaie forte, le franc suisse. Une façon de diversifier son bilan (tout comme une société ordinaire) est de posséder des actifs étrangers (c’est-à-dire des participations dans des sociétés étrangères). Pour acheter ces participations, la BNS doit vendre du franc suisse et acheter d’autres devises, s’engageant ainsi activement dans le processus d’affaiblissement de la monnaie locale.

Peu de gens savent que la BNS est l’un des principaux investisseurs mondiaux dans le domaine de la technologie. Pas moins de 28 % de son portefeuille est consacré à des valeurs technologiques comme Apple (5,35 %), Microsoft (4,96 %) ou Facebook (1,8 %). Compte tenu de la reprise des actions technologiques en 2020, nous supposons que la BNS détient un portefeuille rentable, et il n’est pas question que la banque centrale renonce à sa participation dans les actions technologiques juste pour une petite correction comme celle que nous avons constatée dans l’indice Nasdaq 100 il y a quelques jours.

Pour résumer, toutes les banques centrales ne sont pas les mêmes. La BNS mérite certainement une attention particulière car elle est un acteur actif sur les marchés financiers internationaux.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.