Home > Actualités & Analyses Forex > BCE: Commentaires de marché – Morgan Stanley, Berenberg, Commerzbank, ING Bank, Standard Chartered

BCE: Commentaires de marché – Morgan Stanley, Berenberg, Commerzbank, ING Bank, Standard Chartered

(ProfesseurForex.com) – La BCE a abaissé son taux directeur par surprise ce qui change la vision des marchés quant à la forward guidance de la BCE qui gagne en crédibilité (guidance = les taux resteront bas pour une période prolongée).

Pour la plupart des analystes, la baisse de l’inflation (0.7 % y/y) justifie cette décision mais la question d’un nouveau LTRO devient plus floue à court terme. Un taux de rémunération des dépôt devient également hypothétique et étant donné qu’un QE n’est pas vraiment envisagé. En d’autres termes, la balle pourrait être désormais dans le camp du conseil Européen.

Voici une série de commentaires de marché à propos de la décision de la BCE :

Berenberg :

« Nous sommes très surpris par la décision de la BCE. Nous nous attendions à ce que la BCE agisse en décembre… La décision est peut être justifiée mais ne règle pas les problèmes de la Zone Euro (l’investissement des entreprises Allemandes, question de confiance, et l’accès au crédit pour les banques italiennes, ce qui dépend de l’état Italien et non du taux directeur. Mais la décision d’aujourd’hui permet de faire baisser l’Euro. D’autre part, le programme OMT a stabilisé la confiance. La BCE ne peut pas faire beaucoup plus que cela.

Standard Chartered :

« Nous pensions que la BCE allait signaler son ouverture à une baisse du taux directeur en décembre mais les anticipations d’inflation ont évidemment changé et en conséquence une baisse du taux directeur semblait approprié. Je pense que cela est un signe pour les marché que les taux resteront bas plus longtemps que beaucoup ne l’ont anticipé. »

ING Bank :

« Tout est une question d’inflation. Alors que la BCE a semblé absorbé par la croissance assez longtemps, la baisse du taux directeur aujourd’hui a été purement motivée par ce qu’appelle Mario Draghi un changement des perspectives d’inflation. La BCE est devenue beaucoup plus pragmatique et pro-active depuis l’introduction de Mario Draghi à la tête de la BCE. La BCE semble maintenant penser que même si ça n’arrange pas vraiment les choses, ça ne fait pas de mal non plus. Néanmoins, les conséquences à long terme de la décision de baisser le taux directeur à 0.35 % sont peu claires. La BCE gagne en crédibilité au niveau de son rôle de pompier mais les anticipations au niveau des forxard guidances deviennent plus compliquées. »

Morgan Stanley :

« Comme nous l’avions anticipé, la BCE n’était pas prête à instaurer un taux de rémunération des dépôts négatif. Néanmoins, le taux de refinancement marginal est également abaissé de 0.25 %, symétriquement au taux directeur. Comme anticipé également, pas de nouveau LTRO, un outil qui n’a apparemment pas été discuté en profondeur lors de la réunion des gouverneurs. Pour l’instant, la BCE pense avoir réduit la volatilité des marchés et la sensibilité quant à ses décisions de politique monétaire, notablement en ce qui concerne sa forward guidance.

Commerzbank :

« La faible inflation dans la Zone Euro reflète principalement le fait positif que l’Irlande, le Portugal et l’Espagne ont regagné leur compétitivité prix (mesurée en coût du travail). Cela nous incite à penser que ce n’est pas le ralentissement de l’inflation qui a incité la BCE à abaisser son taux directeur mais son désir de renforcer sa forward guidance qui veut que le taux directeur restera près de 0 % pour une période prolongée.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte