Home > Actualités & Analyses Forex > Bitcoin atteint un nouveau record absolu – Quelle est la prochaine étape ?

Bitcoin atteint un nouveau record absolu – Quelle est la prochaine étape ?

Bitcoin est à la mode ces temps-ci. Trois ans après avoir tradé à près de 20 000 $, il a atteint un nouveau record. Coïncidence ou pas, comme en 2017, il a atteint un nouveau record en décembre.

Nous savons tous ce qui s’est passé après décembre 2017 : la principale crypto-monnaie a perdu plus de 80 % de sa valeur. C’est pourquoi de nombreux investisseurs institutionnels et à long terme rejettent Bitcoin, car aucune réserve de valeur ne devrait connaître de telles fluctuations.

Par conséquent, la monnaie digitale attire davantage les traders que les investisseurs institutionnels. Pourtant, de plus en plus de signes montrent que la communauté institutionnelle considère Bitcoin comme une alternative à l’or. Je ne parle pas ici de PayPal, Square ou MicroStrategy, qui ont annoncé des investissements dans Bitcoin, mais bien de noms encore plus importants.

Le Guggenheim Fund Reserves se tournen vers le Bitcoin

Dans une annonce récente, le Guggenheim Fund Reserves souligne qu’il considère Bitcoin et le marché de la crypto-monnaie comme un marché potentiel dans lequel investir. L’un de ses fonds, le Macro Opportunities Fund, doté de 5,3 milliards de dollars, se réserve le droit d’investir dans le Grayscale Bitcoin Trust. À son tour, les actions de Greyscale sont investies dans Bitcoin, ce qui rend l’exposition de Guggenheim à Bitcoin indirecte. Pourtant, le fait qu’un si gros investisseur institutionnel se réserve le droit d’investir dans le crypto en dit long sur les raisons qui ont poussé Bitcoin à atteindre un nouveau record.

Plus précisément, l’investisseur institutionnel prévoit d’investir jusqu’à 10 % de ses actifs dans les crypto-monnaies, et plus particulièrement dans Bitcoin. Cela dépasse de loin les 150 millions de dollars investis par MicroStrategy ou les 50 millions de dollars annoncés par Square.

Cependant, pourquoi Guggenheim se tournerait-il vers Grayscale pour s’exposer à Bitcoin ? La réponse est très simple : il n’y a pas assez de Bitcoins à acheter.

Peu de traders savent que 4,11 % des adresses possèdent 96,53 % de tous les Bitcoins. C’est à la fois remarquable et effrayant.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’un marché non réglementé. Avec tous ces Bitcoins dans les mains de « quelques-uns », le reste des investisseurs reste exposé aux manipulations du marché.

L’augmentation de Bitcoin en 2020 n’a été rien de moins que spectaculaire. L’adoption accrue de la part des sociétés publiques fait baisser son prix.

Pourtant, il connaît toujours une extrême volatilité. La semaine dernière, en plein Thanksgiving, il a chuté de 13 % en moins de quatorze heures. Cette semaine, il a fait quelque chose de similaire juste après avoir atteint un nouveau record.

Bien que les gains puissent être intéressants, ce genre de comportement rend l’histoire de 2017 assez facile à répéter. Bitcoin doit éviter de tels mouvements extrêmes s’il veut que la communauté des investisseurs institutionnels lui porte une plus grande attention. D’autre part, il est difficile de le faire avec autant de coins dans les mains de quelques-uns.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.