Home > Actualités & Analyses Forex > Bitcoin et l’essor de la Fintech

Bitcoin et l’essor de la Fintech

La digitalisation est un thème majeur – aucun doute à ce sujet. Les grandes entreprises technologiques des États-Unis dominent le monde et sont rapidement devenues les plus grandes sociétés. Le Nasdaq 100, l’indice boursier qui suit les entreprises technologiques, a atteint un nouveau record lors de la pandémie de coronavirus.

Cependant, au XXIe siècle, la digitalisation et la technologie vont au-delà d’Apple, de Facebook ou d’Amazon. La digitalisation est devenue un objectif pour l’Union européenne, sa banque centrale ayant déjà déposé une demande d’enregistrement de la marque digitale Euro.

Les grandes entreprises disposent déjà de départements dits « fintech ». Des banques aux sociétés d’investissement, les « fintech » sont rapidement devenues prédominantes dans toutes les organisations qui veulent garder l’esprit ouvert sur l’avenir. Bitcoin n’est qu’un des produits de l’essor de la fintech – et peut-être le plus important jusqu’à présent.

Les caractéristiques de Bitcoin

Selon une étude de CoinMarketCap, il existe près de sept mille actifs crypto développés avec une capitalisation boursière d’environ 260 milliards d’euros. Près de soixante pour cent de cette capitalisation boursière appartient à Bitcoin – ce qui nous renseigne sur son importance et sur la confiance que les investisseurs lui accordent.

Bitcoin combine deux clés – une privée et une publique – et garantit l’anonymat des utilisateurs. C’est peut-être l’aspect le plus intéressant de Bitcoin – mais aussi le plus controversé. En raison de cette caractéristique, il facilite les opérations de financement illicites, ce qui inquiète les gouvernements du monde entier.

Bitcoin utilise la cartographie. Pour ce faire, il s’appuie sur une technologie dite DLT (Distributed Ledger Technology) considérée par beaucoup comme la chose révolutionnaire derrière la fintech. Dans le cas de Bitcoin, la DLT est chargée de confirmer les transactions de manière décentralisée.

La blockchain

La technologie DLT, également connue sous le nom de blockchain, a suscité des controverses au fil du temps. Certains la considèrent comme révolutionnaire, tandis que d’autres ne la voient que comme une feuille de calcul Excel sophistiquée.

Personne ne peut plus nier le rôle de la fintech, et les entreprises investissent déjà dans ce domaine, même sans aucun avantage actuel. Par exemple, les entreprises ont des départements spécialisés qui effectuent des recherches dans l’espace fintech et se tiennent au courant des derniers développements.

C’est, en quelque sorte, exactement ce que fait la BCE avec son projet d’euro digital – elle se prépare à une éventuelle introduction. Personne ne sait encore comment et quand cela se produira. Mais tout le monde s’accorde à dire qu’il vaut mieux être préparé à l’avance.

C’est exactement la raison pour laquelle les entreprises investissent dans la Fintech à un stade aussi précoce. Le coût d’opportunité de l’abandon est tout simplement trop élevé.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.