Home > Actualités & Analyses Forex > Bitcoin: Le point sur les supports et résistances à surveiller cette semaine, et sur les dernières actualités clés

Bitcoin: Le point sur les supports et résistances à surveiller cette semaine, et sur les dernières actualités clés

Le weekend aura été franchement baissier pour le Bitcoin, qui s’installe de nouveau sous le seuil clé de 8000$, faisant face à un support important vers 7700$.

A court terme, une cassure sous ce seuil permettrait de viser la moyenne mobile 200 jours actuellement située à 7150$, avant le seuil psychologique de 7000$.

Un retour au-dessus de 8000$ constituerait un premier pas vers un affaiblissement du biais baissier, mais au final, seul un retour au-dessus du seuil symbolique de 10.000$ permettrait de nouveau d’envisager de spositions acheteuses autrement que sur des variations intraday.

Notons que l’importance de ce seuil est renforcé par la proximité de la moyenne mobile 100 jours, actuellement à 9860$.

Graphique BTC/USD D1

Enfin, comme chaque lundi, nous cvous proposons ci-dessous notre séléction des informations les plus importantes de ces derniers jours en ce qui concerne l’industrie des crypto-monnaies, afin de démarrer la semaine bien informé :

PayPal se retire officiellement de la Libra Association

C’est officiel : PayPal a quitté la Libra Association – l’organe directeur du projet de monnaie numérique de Facebook. Bien que le géant du traitement des paiements affirme qu’il continue de soutenir les aspirations de la société, Paypal était absente d’une réunion de 28 bailleurs de fonds du Libra jeudi. D’autres pourraient en faire autant. Mercredi, des informations suggéraient que Mastercard et Visa ne savaient pas non plus s’ils souhaitaient devenir des participants à part entière. Certaines entreprises croient que Facebook a exagéré en affirmant que les organismes de réglementation étaient à l’aise avec le Libra – ce qui, de toute évidence, n’est pas le cas étant donné les récentes critiques et levées de boucliers. Ils craignent également que l’examen réglementaire ne finisse par s’immiscer dans leurs propres affaires. Dans d’autres développements cette semaine, notamment une fuite audio des sessions de questions-réponses organisées pour ses employés par Mark Zuckerberg en juillet a révélé que le PDG voulait adopter une approche consultative pour faire démarrer le projet. Pendant ce temps, les banques américaines membres du Conseil consultatif fédéral ont averti que le Libra a le potentiel de créer un système de « shadow banking » – réduisant considérablement les volumes de paiements bancaires.

Les principales plateformes d’échange américaines s’accordent définir conjointement quelles cryptos sont des valeurs mobilières

Des plateformes d’échange de crypto-monnaies, dont Coinbase et Kraken, se sont associées pour lancer un système de notation qui définit quels actifs numériques sont des valeur mobilières, et donc soumises aux régulations appliquées à ce type d’actifs. Le Crypto Ratings Council est conçu pour fournir plus de clarté sur les jetons qui peuvent être négociés sans la supervision des régulateurs. Les actifs numériques sont notés sur une échelle de 1 à 5 – le score le plus élevé indiquant qu’un certain jeton est considéré comme une valeur mobilière qui ne peut être émise, vendue ou négociée par des entreprises non réglementées. Les dirigeants espèrent que la Securities and Exchange Commission des États-Unis considérera cela comme une mesure positive, mais les critiques ont affirmé que les évaluations du conseil pourraient être compromises par des conflits d’intérêts. Par ailleurs, la plateforme OKEx a annoncé la création d’une organisation autorégulée en vue de standardiser les pratiques et politiques de conformité de l’échange de crypto.

Apple ne créera pas sa propre monnaie numérique comme Facebook, assure Tim Cook

Tim Cook a douché les espoirs qu’Apple puisse créer sa propre monnaie numérique. S’adressant à un média français, le PDG d’Apple a déclaré : « Je pense vraiment que la monnaie doit rester entre les mains de l’État. Je ne suis pas à l’aise avec l’idée qu’une entité privée puisse créer une monnaie moderne. » Ses remarques pourraient être considérées comme un clin d’œil direct au Libra de Facebook – et ont aussi le potentiel d’agacer les partisans de la crypto. La position de Cook va aussi à l’encontre de celle de ses propres dirigeants. Le mois dernier, Jennifer Bailey, vice-présidente d’Apple Pay, a déclaré que la société suit de près l’évolution de l’industrie de la cryptographie parce qu’elle a « un potentiel intéressant à long terme ».

Le milliardaire Mark Cuban préfère les bananes au Bitcoin

L’investisseur milliardaire en technologie Mark Cuban a clairement exprimé sa position sur les cryptos cette semaine, lors d’une séance de questions-réponses vidéo, ironisant sur le fait qu’il serait plus heureux d’avoir des bananes que du Bitcoin. Un utilisateur de Twitter avait demandé à Cuban pourquoi il était si opposé à la cryptomonnaie étant donné son intérêt à « donner aux gens la possibilité d’accroître leur fortune ». L’entrepreneur a répondu que le BTC n’a aucune valeur intrinsèque – tout comme les œuvres d’art, les bandes dessinées et les cartes de baseball. Cuban a ensuite insisté sur le fait que le Bitcoin est trop compliqué pour le citoyen moyen.

Une banque allemande soutenue par l’État envisage une hausse du Bitcoin à 90 000 $ en 2020

La BayernLB, dont le siège est à Munich, prévoit que le Bitcoin fera un grand bond en avant en 2020, ce qui donne à penser que le prochain “halving” n’a pas encore été pris en compte dans son prix actuel, ce qui l’incite à anticiper une hausse du BTC/USD à 90.000 l’année prochaine.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.