Home > Actualités & Analyses Forex > Bitcoin: Les risques de chute restent élevés, le point sur 4 infos critiques pour bien démarrer la semaine

Bitcoin: Les risques de chute restent élevés, le point sur 4 infos critiques pour bien démarrer la semaine

Le Bitcoin a chuté vendredi dernier, cassant de nouveau sous le support de 8500$, et la pression est restée vendeuse au cours du weekend, malgré l’absence d’accélération baissière significative.

Le risque de voir le BTC/USD glisser davantage vers le sud reste donc bien réel, et dans ce contexte, c’est le seuil psychologique clé de 8000$ qui sera le premier support, avant la zone de 7700$.

A la hausse, le premier obstacle se situe à 8500$, avant le sommet de la semaine dernière à 8813$, puis le seuil psychologique de 9000$. Cependant, on peut estimer que seule une cassure au-dessus du seuil psychologique clé de 10.000$ attesterait d’un recul de la domination des vendeurs suffisant pour envisager des position acheteuses durables.

Graphique BTC/USD H1

Pour finir, vous retrouverez ci-dessous comme chaque semaine notre sélection des informations les plus importantes de l’industrie des crypto-monnaies au cours des derniers jours, pour démarrer cette nouvelle semaine bien informé!

La SEC américaine estime que l’ICO de 1,7 milliard de dollars de Telegram est illégal, les ordres cessent d’être exécutés

Dans le cadre de ce qui pourrait être la mesure de plus haut niveau qu’elle ait jamais prise, la SEC a mis fin à l’offre de jetons numériques de 1,7 milliard de dollars pour les jetons Gram (GRM). Dans un revers massif pour le prochain Telegram Open Network (TON), le régulateur a déposé une mesure d’urgence et une injonction restrictive contre les deux entités offshore derrière le projet. La SEC allègue que les jetons ont été vendus illégalement – et affirme que les marchés américains auraient été inondés par la monnaie numérique si rien n’avait été fait. À la suite de la procédure, les investisseurs ne pourront pas acquérir leur Gram. Telegram est accusée d’avoir omis de fournir aux acheteurs des renseignements sur ses activités commerciales, sa situation financière et ses facteurs de risque – des renseignements qui sont exigés par la Securities Act of 1933. On estime qu’environ un quart des jetons vendus – d’une valeur d’environ 425 millions de dollars – appartenaient à 31 acheteurs basés aux États-Unis. Le canal officiel de Telegram pour les investisseurs de TON a maintenant suggéré que le lancement, qui était prévu pour le 31 octobre, pourrait être reporté.

Zuckerberg va témoigner devant le Congrès au sujet du Libra

Mercredi a apporté la nouvelle que Mark Zuckerberg va témoigner devant le Comité financier de la Chambre des représentants le 23 octobre. Le sujet sera biensur le Libra, le stablecoin de Facebook. Ce fut une autre semaine bien remplie alors que le géant de la technologie s’efforce de faire démarrer le projet. Katie Haun, une ancienne procureure fédérale qui est maintenant associée chez Andreessen Horowitz, a mis en garde contre les répercussions sur la sécurité nationale si les États-Unis bloquent la monnaie numérique. Pendant ce temps, un ministre des finances « très, très sceptique » en Allemagne – le joyau de l’économie européenne – a rejeté le Libra et a dit qu’il voulait voir une version électronique de l’euro à la place. De plus, on pouvvait apprendre qu’après Paypal, Visa, Mastercard et Stripe ne sont désormais plus partenaires du projet, de peu d’irriter les régulateurs.

Un recours collectif accuse Tether et Bitfinex de manipulation de marché

Un cabinet d’avocats a intenté une poursuite contre Tether et Bitfinex, les accusant de manipulation de marché. L’associé fondateur de Roche Freedman, Kyle Roche, affirme que le recours collectif accuse Tether et Bitfinex de frauder les investisseurs, de manipuler les marchés et de dissimuler des produits illicites. Sur Twitter, Roche a accusé les entreprises de créer la « plus grande bulle de l’histoire » – avec un « stratagème sophistiqué » qui était « en partie fraude, en pump and dump et en partie blanchiment d’argent ». La question de savoir si les jetons Tether (USDT) sont entièrement garantis par des dollars américains fait également partie de l’action en justice, Roche affirmant que la société « a émis des montants extraordinaires d’USDT non bancarisés pour manipuler les prix des cryptos ». Les deux sociétés ont qualifié les allégations de non fondées et ont juré de se défendre vigoureusement.

Le volume des opérations à terme Bitcoin de Bakkt monte en flèche de 796% en une seule journée

La plate-forme Bakkt a peut-être démarré plutôt lentement, mais de nouvelles données suggèrent qu’il y a peut-être eu un retournement de tendance après son lancement tiède. Les données de suivi du Bakkt Volume Bot sur Twitter ont révélé que le volume des contrats à terme Bitcoin (BTC) a grimpé à 224 contrats le 9 octobre – une augmentation énorme de 796% par rapport au jour précédent. Gert-Jan Lasterie, journaliste néerlandais et auteur qui a compilé les données, a déclaré que les 224 contrats représentent un record historique pour la plate-forme. Une hausse de la demande pourrait être une évolution prometteuse, notamment parce que Binance Research avait déclaré que la performance décevante de Bakkt après le lancement avait contribué à la chute du BTC/USD de 2.000 dollars.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte