Home > Actualités & Analyses Forex > Bitcoin: Pourquoi le BTC est une valeur refuge, et pourquoi il ne l’est pas

Bitcoin: Pourquoi le BTC est une valeur refuge, et pourquoi il ne l’est pas

L’escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine a ébranlé les marchés et alimenté les craintes d’une récession économique, et certains investisseurs voient les crypto-monnaies sous un jour nouveau.

Le Bitcoin, en particulier, est devenu plus attrayant pour les investisseurs parce qu’il n’est pas directement exposé aux forces politiques qui sous-tendent les turbulences du marché. Parce qu’elle est décentralisée et qu’elle n’est pas dictée par un seul gouvernement, elle n’est pas soumise aux caprices d’une Banque Centrale ou d’un dirigeant politique.

Cette nature isolée a aidé le BTC à atteindre des sommets récents de plusieurs mois alors que les turbulences de la guerre commerciale ont déclenché une chute brutale des actions mondiales. En termes simples, les traders se sont réfugiés dans le Bitcoin parce qu’ils ne trouvaient pas d’autres refuges.

« Dans un contexte de ralentissement, l’économie mondiale étant si interconnectée, il n’y a qu’un nombre limité d’actifs isolés « , a déclaré Evan Kuo, PDG d’Ampleforth.

À cette fin, le Bitcoin n’est pas soumis aux mêmes forces que la monnaie classique. C’est pourquoi les personnes qui se sentent moins confiants envers les gouvernement y voient une alternative, a déclaré Aries Wang, cofondateur de Bibox.

Mais il y a un problème, le Bitcoin et les autres crypto-devises sont très volatiles. Bien que le Bitcoin ait grimpé au-dessus du niveau de 12000$ en raison des craintes macroéconomiques mondiales, il est depuis retombé sous le seuil de 11000$.

Néanmoins, Kuo dit que cette volatilité peut être un plus, tant qu’elle n’est pas liée aux mêmes forces qui animent les actions et les obligations.

« Il est utile que le Bitcoin soit volatile d’une manière qui n’est pas liée à d’autres actifs « , a déclaré Evan Kuo. « Il y a eu presque 10 ans de données suggérant que BTC n’a pratiquement aucune exposition au risque des métaux précieux, des matières premières, des actions, des devises, et ainsi de suite. »

Avoir un actif non corrélé peut être un bon moyen d’équilibrer un portefeuille, a dit M. Kuo. Et il pense que, par rapport à d’autres actifs sûrs, il y a plus de possibilités de générer un meilleur rendement avec le Bitcoin.

Par exemple, il souligne qu’un investisseur pourrait avoir des rendements plus élevés en Bitcoin qu’en or, un autre actif refuge qui a récemment atteint des sommets. Il y a plus de risques mais cela en vaut la peine pour certains investisseurs pour générer des profits plus élevés, selon Kuo.

Selon Daniel Dixon, cofondateur d’Interdax, les pays confrontés à des problèmes de change ont vu le commerce de Bitcoin se développer au détriment des échanges locaux.

Au Venezuela et en Argentine, deux pays où les tensions politiques ont conduit à l’inflation et à de mauvaises conditions économiques, le commerce de Bitcoin a progressé, a-t-il ajouté.

Les opposants au Bitcoin en tant que valeur refuge

Certes, tout le monde n’est pas d’accord pour dire que le Bitcoin, ou même les actifs refuges en général, sont un bon choix à l’heure actuelle, même si l’incertitude règne sur les marchés mondiaux.

« Ce sont des pièces de collection « , a déclaré Dev Kantesaria, gestionnaire de portefeuille de Valley Forge Capital Management, faisant référence à la fois au Bitcoin et à l’or. « Vous n’achetez aucune protection, vous ne faites que spéculer. Pour moi, ce n’est pas différent de toute autre activité spéculative dans votre vie. »

Le Bitcoin a des problèmes structurels fondamentaux, a-t-il dit, et l’un d’eux est son utilisation limitée aujourd’hui. Peu de gens vendraient leur maison, leur voiture ou leur ordinateur portable en Bitcoin, a-t-il dit. De plus, il pense que l’achat d’actifs qui ne rapportent pas beaucoup en termes de rendement est improductif.

« Il faut penser aux opportunités et au pouvoir d’achat perdus en achetant de l’or ».

Même si les marchés américains ont connu des fluctuations haussières et baissières ces derniers temps, il demeure très optimiste à l’égard des actions pour les cinq à dix prochaines années.

La meilleure stratégie est donc de  » tenir bon, d’attendre et d’avoir une vision à long terme des marchés et de l’économie « , selon Kantesaria. « La période actuelle est offre une bonne opportunité d’acheter des actions si les taux d’intérêt sont bas à long terme. »

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.