Home > Actualités & Analyses Forex > Brexit : Pourquoi le backstop pose autant de problèmes ?

Brexit : Pourquoi le backstop pose autant de problèmes ?

Le parlement britannique a envoyé la Première ministre Theresa May à Bruxelles pour renégocier l’accord de retrait du Royaume-Uni avec l’UE, car il souhaite une date d’expiration ou le droit de se retirer unilatéralement du prétendu «backstop».

Si le Royaume-Uni quitte l’UE sur la base d’un accord au 29 mars 2019 comme espéré, rien ne changera immédiatement dans les accords commerciaux existants. Il faudra du temps aux deux parties pour négocier les futures relations commerciales. En principe, ce sera jusqu’à la fin de 2020, mais il peut être prolongé jusqu’en 2022, c’est la « période de transition ».

Le backstop stipule que tant qu’il n’y aura pas d’accord commercial à long terme, le Royaume-Uni restera dans l’Union douanière et l’Irlande du Nord sera soumise aux règles du marché unique. Une majorité au Parlement britannique craint que la sortie du Royaume-Uni de l’UE puisse effectivement être bloquée par le backstop s’il n’y a pas de date de fin ni de mécanisme permettant d’en sortir unilatéralement. Le backstop peut ne pas s’appliquer si un accord commercial est conclu et si un arrangement satisfaisant peut être conclu pour la frontière.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte